Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

La Poste : les boîtes aux lettres jaunes pourraient définitivement disparaître !

Publié par Jade le 02 Nov 2020 à 15:09
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous souvenez-vous de la dernière fois que vous avez posté une lettre dans l’une des boîtes aux lettres jaunes de votre ville ? Vous n’arrivez pas à vous en souvenir, c’est normal. Le nombre de lettres envoyées est passé de 18 milliards à 9 milliards. La Poste va devoir prendre des mesures drastiques en supprimant les boîtes aux lettres jaunes.

La Poste : les Français envoient de moins en moins de lettres

En 2018, le nombre de lettres envoyées a diminué de moitié, et ce chiffre pourrait même atteindre les 5 milliards en 2025. Mais heureusement, il n’y a aura pas prochainement une hausse du timbre. Pour la première fois en 2018, le compte du service universel postal a même été en déficit (365 millions d’euros). Depuis 2016, la Poste opère des changements et tente de se moderniser. Elle doit mener des « réformes de plus grande ampleur » pour faire baisser le coût de la distribution.

Parmi les pistes suggérées par la Cour des comptes pour tenir compte de la baisse du nombre de courriers, l’une d’elles serait d’adapter le nombre de boîtes aux lettres dans les rues. La France compte même le parc de boîtes aux lettres de rue le plus dense en Europe. En zone rurale, on dispose en moyenne d’une boîte aux lettres pour 200 habitants. Et pour ce qui est de la zone urbaine, on peut voir jusqu’à « trois boîtes aux lettres dans un rayon de 300 mètres » . Ces petites boîtes aux lettres jaunes pourraient bien disparaitre dans les années à venir…

>>> À lire aussi : Insolite : il se déguise en sa mère pour passer son permis de conduire à sa place

La Cour des comptes veut faciliter le travail des facteurs

Dans les années à venir, il faudra bien comprendre les besoins réels des expéditeurs. Les services de l’entreprise publique ajoutent que le parc devra s’adapter « aux mouvements démographiques et aux modes de vies des Français » . Par ailleurs, la Cour des comptes aimerait faciliter l’accès des facteurs aux boites aux lettres des particuliers. La Poste exige déjà  beaucoup plus de polyvalences, face au déploiement de nouveaux services de proximité par la Poste. Par exemple, le service « Veiller sur mes parents » pour aider les personnes âgées, ou « Recygo » pour la collecte des déchets de bureau.

À noter que si le nombre de plis est en chute libre, le marché des colis Chronopost, en partie géré par La Poste, est quant à lui en pleine forme : leur nombre livré par les facteurs est passé de 270.000 en 2014 à un peu plus de 16 millions en 2018. Un record !

>>> À lire aussi : Ce chauffeur de bus scolaire décédé sera enterré dans un cercueil insolite et magique (Vidéo)