Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Pour avoir ouvert son portail, un octogénaire finit convoqué devant un tribunal !

Publié par Lucie B le 23 Fév 2021 à 22:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un octogénaire a été verbalisé en août 2019, pour avoir garé sa voiture devant chez lui, sur une route départementale, le temps d’aller ouvrir son portail. Après une contestation d’amende, il finit par être convoqué devant un tribunal, un an et demi plus tard.

Pierre-Del-Vito-octogénaire

Crédit photo : Xavier Leoty

À lire aussi : À 17 ans, au volant de sa Lamborghini, il tue une secrétaire de 32 ans après une collision choc (vidéo)

Une envie de se garer qui coûte cher

Pierre Del Vito, octogénaire, habite depuis de nombreuses années à Clavette, une commune à proximité de La Rochelle. Tout se passait bien, jusqu’à ce jour d’août 2019. En effet, alors que l’octogénaire s’apprête, avec sa femme, de faire rentrer sa voiture, dans son allée, en allant ouvrir manuellement son portail, une voiture de gendarmerie arrive.

Deux gendarmes sortent et décident de mettre à l’amende l’octogénaire, devant son propre domicile. « L’une d’elles m’a demandé par la fenêtre de la voiture si je savais que j’étais garé sur une route départementale. Bien sûr que je le savais, mais on venait juste d’arriver. Elles ne m’ont pas vraiment laisser m’expliquer, elles m’ont juste dit : c’est 3 points et 135 euros. »

Une convocation devant le tribunal qui passe pas pour l’octogénaire

Quand, quelques jours plus tard, Pierre Del Vito reçoit l’avis de contravention, l’octogénaire décide alors de contester l’amende. Le temps passe et pas de nouvelles. Pierre Del Vito pense alors l’affaire enterrée. Seulement, un an et demi plus tard, l’octogénaire reçoit par voie d’huissier, une convocation devant le tribunal de police, pour le 16 mars prochain, ainsi qu’un autre courrier qui affirme que sa réclamation n’était pas recevable.

Une convocation difficile à accepter pour l’octogénaire. « C’est quand même un comble de se faire aligner devant chez soi, le temps d’aller ouvrir le portail. Alors je vais aller passer un stage de récupération de points du permis à 83 ans, pour ça ? »

Source : Sud-Ouest

À lire aussi : Alors que ce futur papa s’apprête à annoncer le sexe de son bébé lors d’une gender party, la fête vire au drame !

close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
0