Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Violée, passée à tabac, brûlée vive enceinte : Shaïna a vécu l’enfer avant d’être tuée à 15 ans

Publié par Camille Lepeintre le 01 Fév 2022 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les faits se sont déroulés en août 2013… Violée, harcelée, frappée, brûlée vive, la jeune Shaïna, morte à 15 ans a vécu un véritable enfer. Si l’on revient aujourd’hui sur cette affaire c’est parce qu’un procès posthume a été ouvert ce lundi. Une justice que Shaïna a longtemps réclamée, en vain…

Publicité

>>> À lire aussi : « J’ai bien donné la mort à Maëlys » : Nordahl Lelandais passe aux aveux au premier jour du procès

Le calvaire incessant de Shaïna

Lorsqu’elle meurt, assassinée à 15 ans, cela faisait déjà deux ans qu’elle subissait un véritable calvaire. Tout commence le 31 août 2017 à Creil dans l’Oise, lorsque le petit-ami de Shaïna, âgé de 14 ans, lui fait du chantage avec une photo d’elle dénudée, qu’il a lui-même prise. Il lui demande de venir le rejoindre dans une clinique désaffectée, ce qu’elle est contrainte de faire.

Publicité

Trois autres jeunes hommes seront présents et ils vont tous les quatre l’agresser sexuellement. Ils vont notamment la pénétrer avec un stick à lèvres. La scène est filmée, et se verra par la suite retrouvée par les enquêteurs.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

L’enfer se poursuit pour la jeune fille de 13 ans. Les images de son viol sont diffusées sur Snapshat, réduisant à néant sa réputation. Une « fille facile » , qui a subi un « acharnement » incessant de la part de ses voisins selon son frère Yasin Hansye. Ses agresseurs feront front commun pour retourner le scénario à leur avantage, clamant leur innocence et la déclarant coupable !

Deux ans après, le 1er mai 2019, Shaïna porte de nouveau plainte contre son ex-petit ami pour l’avoir passée à tabac. Le 25 octobre 2019, c’est un point de non-retour qui s’installe dans l’affaire… Shaïna, alors enceinte de quelques jours est poignardée puis brûlée vive dans un cabanon de sa cité, l’auteur des faits serait un jeune de 17 ans, avec qui elle aurait eu une liaison par le passé.

Publicité
Shaïna jeune martyre

Les faits enfin reconnus par la justice ?

Deux fois qu’elle a porté plainte ! La jeune fille n’a jamais été entendue… « Elle n’a pas bénéficié d’une grande considération de la part de la police et de la justice. […] C’est comme s’il avait fallu qu’elle soit pleine de sang en train de hurler » , déclare son frère. Shaïna en a payé les frais.

Ce lundi, un procès posthume, à huis clos, a été ouvert. Le tribunal correctionnel de Senlis va juger les quatre jeunes qui l’ont agressé sexuellement en aout 2013. S’ils ont d’abord été mis en examen pour viol, ils doivent finalement répondre d’agressions sexuelles et de violences en réunion ainsi que d’enregistrement d’images pornographiques d’une mineure.

Publicité

L’ex-petit ami est celui qui encourt la peine la plus lourde, trois ans et demi de prison. Il est poursuivi pour « pressions graves » en vue d’obtenir des faveurs sexuelles. Il avait déjà fait l’objet d’une mesure d’éloignement mais la décision avait finalement été levée par la juge d’instruction.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

L’avocate de la famille, Me Negar Haer, espère de la part de la justice que Shaïna soit reconnue victime d’agression sexuelle. Elle a trop longtemps été laissée à l’abandon : « Lorsqu’on se retrouve à 13 ans, nue, cachant pudiquement son sexe, face à des garçons qui vous traitent de pute, on ne peut pas vraiment parler de consentement » , a-t-elle déclaré.

Nous espérons que justice soit faite !

Publicité

>>> À lire aussi : Euphoria : Une adolescente fan de la série décède en imitant les personnages

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.