Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Suicide de Christophe Dominici : Ces terribles accusations qui pesaient sur l’ancien rugbyman !

Publié par Elodie GD le 25 Nov 2020 à 13:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi, l’ancien rugbyman Christophe Dominici s’est donné la mort au parc de Saint-CloudSon suicide est perçu comme un cri de détresse alors même qu’il faisait face à des accusations de violences conjugales.

La suite après cette publicité
Christophe Dominici accusé de vol avec violence et de violences conjugales

A lire aussi: Un ancien rugbyman soupçonné d’avoir incendié sa voiture pour tuer sa femme et ses trois enfants (vidéo)

La suite après cette vidéo

Le geste désespéré de Christophe Dominici

Ce mardi 24 novembre, Christophe Dominici s’est donné la mort en se jetant du toit d’un immeuble désaffecté. Le drame s’est produit dans le parc de Saint-Cloud. Si au départ les circonstances de sa mort étaient inconnues, un témoin a vite levé le doute. Ce dernier a déclaré avoir vu l’ancien rugbyman faire une chute d’une dizaine de mètres juste avant sa mort.

La suite après cette publicité

Si le mystère est désormais levé sur la mort de Christophe Dominici, les raisons qui l’ont poussé à se suicider restent floues. Selon son ancien coéquipier, Abdelatif Benazzi, Christophe Dominici était un homme fragile. « C’était un homme d’une sensibilité exceptionnelle, comme on l’avait constaté lors de sa dépression. Mais on ne savait pas qu’il avait une telle souffrance qui a pu motiver son geste » , a-t-il déclaré au Parisien.

Des accusations manifestement infondées de violences conjugales

En 2007, l’ancien rugbyman est accusé de violences conjugales. La soirée aurait si mal tournée, que les pompiers sont arrivés pour secourir sa compagne Loretta Denaro. Christophe Dominici avait vite démenti ces accusations sur son compte Facebook. « Contrairement aux allégations mensongères et diffamatoires, Monsieur Dominici et Madame Denaro démentent fermement toute violence conjugale. Plus soudés et amoureux que jamais, soucieux de protéger le cercle familial ainsi que leurs enfants, Monsieur Dominici et Madame Denaro rappellent leur droit à l’intimité » , avait-on pu lire.

La suite après cette publicité

A lire aussi: La demande très particulière de ce rugbyman à Emmanuel Macron (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.