Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« Mon père aimait se déguiser et nous faire peur » : les terribles révélations de l’un des fils de l’Affaire Outreau

Publié par Lucas Obin le 19 Jan 2023 à 9:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette affaire restera pour toujours dans les mémoires des Français. Et pour cause… Jacques Chirac, lui-même, avait pris la parole au sujet de l’Affaire d’Outreau. Plus de vingt ans plus tard, les souvenirs restent très difficiles à aborder. Ce mardi 17 janvier, Jonathan Delay, fils de Thierry Delay, reconnu coupable de vi*ls, a pris la parole à l’occasion d’une mini-série retraçant l’affaire. Et ses révélations font littéralement froid dans le dos…

>>> À lire aussi  :Affaire Jubillar : l’enquête bientôt bouclée et Cédric libéré ?

L’un des fils de l’Affaire d’Outreau prend la parole

Sa parole s’est faite rare au fil des longues années passées entre la période des faits. Et quand on connait les traumatismes qui sont les siens, on comprend pourquoi… Aujourd’hui, Jonathan Delay a 27 ans. Et son nom n’a rien d’anodin, car il est l’un des fils de Thierry Delay, connu pour avoir été l’un des terribles acteurs de l’Affaire d’Outreau.

Dans une mini-série produite et diffusée sur France 2, Jonathan Delay, victime de son père entre 1997 et 2000, a pris la parole pour décrire les actes horribles… de son paternel. « Mon père était énormément craint dans le quartier. C’est quelqu’un d’alcoolique, de très violent. Il aimait se déguiser et nous faire peur pendant la nuit » , a ainsi commencé par expliquer celui qui, aujourd’hui, continue d’être marqué à vie par cette Affaire d’Outreau.

affaire outreau jonathan delay

>>> À lire aussi  : « Le suivre à la douche » : Jonathann Daval proche d’un co-détenu ?

Un père violent et imprévisible

C’est la nuit que les enfants de Thierry Delay sont les plus apeurés. Car, dans la nuit, le père de famille s’adonnait, souvent, à ses pratiques étranges et terrifiantes. « Il y avait le trou de la serrure. Parfois, je me mettais debout sur le lit et je voyais un œil. Il était malade mentalement » , a confié Jonathan Delay qui, à l’époque des faits, n’avait que six ans.

L’Affaire d’Outreau a marqué et continuera de marquer tant son caractère horrible et terrible a choqué sur l’ensemble du territoire français…

>>> À lire aussi : Xavier Dupont de Ligonnès : nouveau rebondissement dans l’affaire

0