Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

« La grosse et ton fils te disent adieu » : Trompé par son mari, elle prend la voiture avec son fils et commet l’impensable

Publié par Camille Lepeintre le 09 Fév 2022 à 8:54
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cette mère de famille a tenté le pire pour se venger de son compagnon infidèle… Accompagnée de son fils de cinq ans, elle a essayé de mettre fin à leurs jours en 2019, dans un accident de voiture. Si la tentative est un échec, elle écope aujourd’hui de 10 ans de prison.

>>>  À lire aussi : « Ne me frappez pas » : Fawak, 6 ans, kidnappé et torturé par un gang qui réclame une rançon

Cette femme a tenté de tuer son fils

L’affaire toulousaine commence le 1er décembre 2019, lorsque Christelle B, habitante de Siradan et quadragénaire apprend l’infidélité de son mari avec sa secrétaire. La mère de Tom, cinq ans, tombe des nues et prise de vengeance, tente de mettre fin à ses jours ! Elle décide de prendre sa voiture, envoie un message à son compagnon « Nous, on ne peut pas vivre sans toi. On t’aime même si tu n’en as pas conscience alors la grosse et ton fils te disent adieu, on t’aime…  » , et installe son fils à l’avant du véhicule, après avoir volontairement désactivé l’airbag passager.

C’est sur une route départementale à Huos, qu’elle va foncer sur un arbre à 77 km/h. Mais sa tentative échoue et si elle s’en sort avec une fracture au poignet, c’est surtout son fils qui subit de très graves blessures. En plus de plusieurs fractures, son foie est atteint, son tube digestif et ses vertèbres également. Aujourd’hui âgé de sept ans, les chirurgiens ont dû lui retirer les plaques qui lui maintiennent sa colonne en place. Alors qu’il avance tout doucement dans sa rééducation, sa mère, elle, a été jugée le 5 et le 7 février, par la cour d’assises de Toulouse.

Le bien, le mal, les avis divergents

Accusée d’avoir tenté d’assassiner son fils, elle a été condamnée à 10 ans de réclusion criminelle et six ans de suivi socio judiciaire une fois sortie de prison. Si elle reconnaît avoir voulu la mort de son fils, selon elle c’était pour qu’ils restent tous les deux ensemble. Complexée par son poids, elle explique aux jurés avoir toujours eu un problème avec la nourriture : « Quand j’étais mal, je me vengeais sur le frigo » .

Son avocate Me Ravyn Issa, prend la défense de sa cliente et révèle son profond désespoir :  « Ma cliente n’a eu qu’un homme de vie le père de son fils. Lorsqu’elle a senti qu’elle le perdait, tout s’est écroulé pour elle. La suite, c’est une tentative de suicide d’une maman désespérée qui ne peut se séparer de son fils avec qui elle entretient un lien plus que fusionnel » .

Pour Me Carbon de Seze, l’avocat de Tom, c’est tout le contraire : « En réalité, ce petit garçon a été l’instrument de vengeance de cette femme » .On sait désormais que ce procès n’a pas été remporté par l’accusée.

Affaire à Toulouse

>>> À lire aussi : Un adolescent soupçonné d’avoir tué son frère de huit ans

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER