Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Tragédie : Un jeune espoir du basket décède après une baignade dans un lac

Publié par Romane TARDY le 20 Mai 2020 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Enzo Franceschin évoluait dans l’équipe de basket de Auch en Nationale 2. Jeune espoir français, il est décédé après un malaise au sortir d’une baignade à seulement 20 ans.

A lire aussi : Sport, visite, balade, voici 5 astuces pour savoir que faire à 100 km de chez vous !

Le monde du basket gersois est en deuil

Meneur de l’équipe d’Auch Basket Club, en Nationale 2 soit en quatrième division, Enzo Franceschin, est décédé suite à un terrible malaise. Le jeune homme de 20 ans était en train de se baigner dans un lac privé avec d’autres jeunes sur le lieu-dit « Mon Plaisir » sur la commune de Saint-Orens-Pouy-Petit, non loin de Condom dans le Gers. Quand tout à coup, en sortant de l’eau, il fait un malaise.

Une infirmière alors présente à proximité lui a immédiatement fait un massage cardiaque en attendant les pompiers. Une fois les pompiers sur place, le jeune homme est alors évacué par ambulance. Rien à faire : il fait un nouvel arrêt cardiaque. Transporté en urgence par hélicoptère à l’hôpital de Toulouse, il n’a pas survécu au voyage. 

Un véritable drame

Après le drame, le comité départemental de basket lui a rendu un bel hommage sur Facebook : « En ces circonstances dramatiques, le comité départemental s’associe à la douleur de ses parents, de ses sœurs, de sa famille proche et de toute la grande famille du basket gersois » .

Ceux qui le connaissaient louaient ses qualités humaines et son attachement au Gers. Le jeune basketteur était vraiment apprécié de tous : « Condoléances à la famille un garçon vraiment gentil un super joueur » , « Repose en paix….. Enzo. Tu étais tellement gentil et abordable,… Condoléances à sa famille, et à la famille du basket » .

Source : La Dépêche 

A lire aussi : « J’ai appuyé un oreiller sur le visage de mon fils » : les aveux glaçants d’un footballeur qui a assassiné son fils de 5 ans atteint du covid-19

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0