Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il ébouillante sa femme dans son bain et la laisse agoniser jusqu’à sa mort

Publié par Gabrielle Nourry le 09 Déc 2023 à 20:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Un homme de 53 ans, a été reconnu coupable du meurtre de sa femme de 43 ans. Dans un acte de violence, il lui prépare un bain d’eau bouillante dans lequel il la force à entrer. La quadragénaire ne parviendra pas à sortir de l’eau par elle-même et succombera à ses graves brûlures.

À lire aussi : Il abuse de ses enfants, sa femme l’ébouillante mortellement pendant son sommeil

Il plonge sa femme dans un bain bouillant

Les faits remontent au 9 août 2020. Ce jour-là, Mark Clowes, âgé de 53 ans, va commettre un acte d’une cruauté inouïe envers sa compagne de 43 ans, Clare Bell. Le quinquagénaire prépare un bain d’eau bouillante à sa femme. Alors qu’elle a bu beaucoup d’alcool, il la plonge de force dans l’eau.

Clare Bell est incapable de sortir du bain et subit des brûlures atroces. Son compagnon ignore ses cris de douleurs et ses souffrances. Après l’avoir sorti du bain, il la laisse agoniser durant plusieurs heures sur un lit alors que sa peau se détache progressivement de son corps.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Mark Clowes se décide finalement à appeler les secours à 17 h 10. Mais il était déjà trop tard pour sauver la quadragénaire. Clare Bell a été retrouvée sans vie avec les séquelles de ses blessures visibles sur le corps. On imagine dans quelles atroces souffrances cette femme a perdu la vie.

femme bain

À lire aussi : Un bébé brûlé vif dans un four, témoignage choc

Elle meurt des suites de ses nombreuses brûlures

L’autopsie a confirmé que la femme de 43 ans avait subi des brûlures au troisième degré sur une grande partie de son corps, ce qui a directement contribué à son décès. Son compagnon a été reconnu coupable d’homicide involontaire par négligence grave et a été condamné à la prison à perpétuité.

Mark Clowes conteste les faits qui lui sont reprochés. Il affirme que sa compagne n’a jamais demandé à sortir du bain, qu’elle n’a pas crié, ni dit qu’elle souffrait. Mais sa défense a été rejetée puisque des voisins ont entendu Clare dire : « Aidez-moi, aidez-moi à sortir du bain ».

Malheureusement, les faits divers impliquant des hommes qui tuent leurs compagnes sont nombreux, à l’instar de cette femme qui a été poussée sur les rails du RER par son compagnon.

À lire aussi : Ce cuisinier tombe dans la marmite de soupe qu’il préparait et meurt ébouillanté