Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Il prévoyait de violer un bébé de 10 mois pour fêter son anniversaire et se fait piéger

Publié par Elodie GD le 17 Déc 2023 à 8:32

Il prévoyait de violer un bébé de 10 mois. Par chance, le FBI est remonté jusqu’à lui et l’a intercepté avant qu’il ne commette l’irréparable. Arrêté dans une chambre d’hôtel du Tennessee, Dennis Allen Gaal a été placé en détention.

À lire aussi : Pour arrondir ses fins de mois, il prostitue sa femme pendant plus de deux ans

Il prévoit de violer un bébé de 10 mois

Tout commence sur Telegram. Sur le réseau social, l’homme de 49 ans prend contact avec un autre pédocriminel. Avec lui, il partage son souhait le plus cher : violer un nourrisson de dix mois à l’occasion de son anniversaire, le 11 décembre. Il entame alors un « roadtrip d’anniversaire » à l’objectif sordide.

La date approche et Dennis Allen Gaal trépigne d’impatience. Prévoyant, il donne son numéro de téléphone à son interlocuteur et réserve deux chambres au Chalet, un hôtel du Tennessee. Celui avec lequel il échange depuis le 12 novembre est chargé de ramener l’enfant qui subirait des viols.

Si l’homme de 49 ans pense s’adresser à un complice, il n’en est rien. Il s’agit en fait d’un agent du FBI sous couverture, chargé de lui extirper le plus d’informations possible.

Il prévoit de violer un bébé de 10 mois pour son anniversaire

À lire aussi : Un enfant de 3 ans retrouvé mort sur un parking

Le pédocriminel, piégé par le FBI

De son côté, Dennis Allen Gaal ne se doute de rien. Très bavard, il partage sa joie avec son correspondant, lui affirmant qu’il effectuait était « le meilleur voyage qu’il ait jamais fait » . Euphorique, il partage avec lui des photos de tenues de bébé ainsi que celle d’un hochet qu’il compte apporter avec lui.

D’après une déclaration sous serment, l’homme aurait assuré qu’il ne comptait pas faire de mal au bébé. Il voudrait simplement jouer. « J’aimerais voir si cela se produit » , aurait-il déclaré quand l’agent a évoqué un potentiel contact sexuel avec l’enfant.

Durant leurs échanges, l’homme a évoqué son attirance pour les enfants de 0 à 12 ans. Il a également confié avoir déjà été condamné pour des viols et agressions sexuelles sur de très jeunes mineurs, révélant que tout avait commencé avec son neveu de 2 ans.

Des antécédents de viols et agressions sexuelles

Quand les enquêteurs se penchent sur son passif, ils découvrent en effet que l’homme a déjà été condamné à 10 ans de prison. Une condamnation qui date de 2000, après l’agression d’un garçonnet dont il est le baby-sitter. À l’époque, il affirme que c’est la petite victime qui lui a fait des avances.

C’est une amie qui le dénonce, après que Dennis Allen Gaal lui avoue avoir déjà violé quelqu’un. À l’époque, elle lui conseille de se rendre. S’il ne le fait, elle le fera à sa place. Face au refus de son ami, elle prévient les parents de l’enfant qui le confrontent, entourés d’amis et d’autres membres de la famille.

Face à leurs accusations, l’homme déclare : « Je suppose que je suis coupable » . Toutefois, devant les tribunaux, il maintient la version de départ : l’enfant lui a fait des avances.

À lire aussi : Un puériculteur accusé d’agressions sexuelles sur 91 enfants

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.