Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Faits divers

Zone interdite : Surmenée, Christine, 58 ans, décède sur son lieu de travail

Publié par Celine Spectra le 30 Jan 2023 à 19:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce dimanche 29 janvier, dans Zone interdite, l’émission a révélé la triste histoire de Christine, une auxiliaire de vie, surmenée, décédée en plein travail.

Publicité

>> À lire aussi : Zone Interdite : Sébastien, père de famille malade, voit sa vie bouleversée par l’arrivée des huissiers (vidéo)

Surmenée par son activité, elle décède sur son lieu de travail

Ce dimanche 29 janvier, l’émission Zone Interdite était consacrée à la prise en charge des personnes âgées. L’occasion pour le programme de revenir sur la triste histoire de Christine. Une auxiliaire de vie, décédée sur son lieu de travail, suite à un surmenage. Âgée de 58 ans, son cœur a malheureusement cessé de battre alors qu’elle était en train de faire le ménage chez une personne âgée.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Elle avait exercé le métier d’auxiliaire de vie pendant vingt ans, enchaînant quotidiennement les journées à rallonge. Comme le dévoile le reportage, elle avait indiqué à maintes reprises à son employeur son état de fatigue. Mais ce dernier était malheureusement resté de marbre.

« Ma mère rattrapait les heures des autres qui n’étaient pas faites. », révèlent avec émotion ses filles. « Elle ne se sentait pas bien. Elle a appelé le médecin et une fois qu’elle a raccroché, elle a eu un arrêt cardiaque. »

Publicité

>> À lire aussi : « Des filles de 15 ans qui se prostituent » : Zone interdite choque avec son reportage sur les enfants placés

Zone interdite Surmenée, Christine, 58 ans, décède sur son lieu de travail

Pexels

Ses filles portent plainte contre l’employeur

Comme le révèle le reportage, les deux filles de Christine ont porté plainte contre l’employeur. Pour l’avocate de Christine, ce dramatique accident est d’autant plus regrettable que la mère de famille avait alerté maintes fois ce dernier sur son état de santé.

Publicité

Suite à trois longues années de conflit, la justice a tranché. Et a annoncé que pour la première fois en France, « une agence est condamnée pour avoir commis une faute inexcusable ayant conduit au décès d’une salariée ».

>> À lire aussi : « Extraordinaire Nafissatou! » : dans Zone interdite l’histoire de Fatou, mère de sept enfants au projet fou, a bouleversé les téléspectateurs !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN