Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Les camemberts avec la mention « fabriqué en Normandie » ne peuvent plus être mis en rayons

Publié par Manon CAPELLE le 06 Jan 2021 à 18:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis le 1er janvier, les camemberts ayant à la mention « fabriqué en Normandie » ne peuvent plus être mis en rayons. Après la décision de la DGCCRF, seule la mention camembert « de Normandie », qui correspond à l’appellation d’origine protégée, est autorisée.

La suite après cette publicité
camemberts normandie aop

>>> À lire aussi : Bonne nouvelle : Le vin et le fromage seraient excellents pour… le cerveau !

Les camemberts avec la mention « fabriqué en Normandie » ne seront plus en rayons

La suite après cette vidéo

Cette décision vient mettre à un terme à un conflit de deux ans, opposant les industriels aux producteurs. Depuis le 1er janvier, seuls les camemberts ayant la mention « de Normandie » peuvent être mis en rayon. Cette mention correspond à une appellation d’origine protégée.

La suite après cette publicité

Ainsi, les camemberts ayant la mention « fabriqué en Normandie » ne figureront plus en magasin. C’est une décision qui a été rendue par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF).

Depuis plus de 20 ans, la confusion règne entre les produits étiquetés « fabriqué en Normandie » et les camemberts AOP « de Normandie ». Certains fabricants avaient même fait le choix de ne pas suivre le cahier des charges de l’AOP. L’appellation induisait en erreur les consommateurs. 

>>> À lire aussi : Pochat et fils : La fromagerie d’Annecy va fournir McDonald’s pour son nouveau burger au fromage d’abondance

La suite après cette publicité

« Usurper des appellations d’origine protégée »

Certains industriels étaient même pointés du doigt. En effet, ils étaient accusés d’utiliser du lait provenant d’autres régions, voire d’autres pays tout en se prévalant d’une fabrication normande.

D’après la DGCCRF, « l’étiquetage des produits ne doit pas être de nature à induire en erreur le consommateur et de nature à usurper des appellations d’origine protégée. »

La suite après cette publicité

Pour contrer cette décision, le SNCF, Syndicat normand des fabricants de camemberts, a tenté un recours devant le Conseil d’Etat. Toutefois, il a été rejeté le 24 décembre. Ainsi, une question reste en suspens : est-ce que cette décision sera appliquée sans résistance ou est-ce le début d’un nouvel épisode dans cette guerre ?

>>> À lire aussi : Faut-il suivre les saison pour manger du fromage ? Des experts répondent

Source : Le Figaro 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.