Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Elisabeth Borne « quasi végétarienne » : Elle appelle les Français à manger moins de viande

Publié par Mia le 16 Nov 2022 à 15:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après son annonce concernant la pénurie d’essence, Elisabeth Borne a récemment pris la parole pour « inviter » les Français à consommer moins de viande. Selon la Première ministre, dans le cadre de la crise énergétique et climatique, les citoyens doivent faire plus attention à leur alimentation. Et notamment en ce qui concerne la quantité de viande mangée et sa qualité.

À lire aussi : « Un défilé d’esquimaux » : Après la doudoune d’Elisabeth Borne, le col roulé d’Emmanuel Macron ne passe pas (vidéo)

Elisabeth Borne invite à manger moins de viande et de meilleure qualité

Invitée chez BFMTV, la Première ministre Elisabeth Borne ne s’est pas ramenée en doudoune pour sensibiliser sur la crise énergétique. Par contre, le bras droit d’Emmanuel Macron a fait une annonce qui ne plaira pas à tout le monde. En effet, en réaction aux scénarios climatiques fiction sur l’état de la France en 2050, Elisabeth Borne a indiqué qu’il fallait agir dès à présent sur la crise énergétique et environnementale. Notamment, elle a souligné « l’importance de consommer peut-être moins de viande, mais de la viande de meilleure qualité et d’éviter la viande importée » .

Par ailleurs, chez BFMTV, la Première ministre française a indiqué aux téléspectateurs qu’elle-même était « quasi » végétarienne. Elisabeth Borne a cependant indiqué que le régime sans viande n’était pas « un modèle qu’(elle voulait) imposer à tout le monde » .

elisabeth borne crise consommation viande (1)

À lire aussi : Crise énergétique : la Tour Eiffel ne sera plus éclairée comme avant

Elle invite aussi les Français à faire attention à leurs déplacements en voiture

Après avoir dégainé le 49.3 pour le texte du budget, cette annonce risque de ne pas plaire à tous. Mais ce n’est pas tout. En effet, Elisabeth Borne n’a pas qu’appelé à la limitation de la viande dans les foyers. Elle a également demandé aux Français de faire des efforts concernant leurs déplacements en voiture. Elle qui se déplace « dès que c’est possible, en train » a invité les citoyens à privilégier les transports en commun, le télétravail et à limiter leur vitesse sur l’autoroute.

« Le défi, c’est de répondre à la hauteur, de prendre des mesures fortes et en même temps de ne pas fracturer la société, de ne pas laisser des gens sans solutions » , a-t-elle affirmé. Cependant, rassurez-vous, Elisabeth Borne tient aux nuances, comme pour le cas de la viande. Elle a dit que ce n’était « pas la bonne voie » que d’imposer aux Français de passer de 130 km/h à 110 km/h sur l’autoroute notamment.

« C’est important d’informer sur les économies qu’on peut faire en roulant moins vite, sur l’intérêt que ça peut présenter pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais on ne peut pas fonctionner à coup d’interdictions. Si on n’est pas attentif à embarquer tout le monde, à un moment donné, on n’avancera pas » , a-t-elle ajouté.

À lire aussi : « Nous sommes en guerre » , « Solidarité européenne », « chauffage à 19 degrés » : les mots inquiétants d’Emmanuel Macron sur la crise de l’énergie !

0