Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

La folie des burritos en Corée du Nord : la population pense que Kim Jong-il en est l’inventeur

Publié par Nicolas F le 09 Jan 2022 à 8:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Rien que le nom burrito ne laisse aucun doute sur la provenance de ce met bien connu de la cuisine mexicaine, popularisé dans le monde entier par son adoption dans la cuisine « tex-mex » aux États-Unis. Pourtant, en Corée du Nord, la population est persuadée que son inventeur n’est autre que leur défunt leader, Kim Jong-il.

>>> À lire aussi : Un homme menace de faire sauter le FBI avec un burrito explosif !

Une propagande gigantesque autour du burrito pour faire croire à l’abondance de nourriture

Une véritable propagande envahit les médias nord-coréens depuis quelques semaines. Le journal Rodong Sinmun, média de communication du gouvernement, a écrit un article surprenant, dans lequel on apprend que Kim Jong-il, le père de l’actuel leader, Kim Jong-un, aurait inventé la « crêpe de blé » avant de mourir en 2011. Pour le prouver, une photo accompagne l’article. On y voit l’ancien chef nord-coréen en visite dans une usine de burritos. L’information a aussi été relayée par la télévision publique, qui ajoute que l’actuel dirigeant du pays a prolongé l’héritage de son père. Là aussi des images ont été diffusées, dans lesquelles on peut voir Kim Jong-un visiter un restaurant qui propose des burritos et wraps.

>>> À lire aussi : Kim Jong-un endeuillé : cette interdiction complètement folle qu’il impose aux Coréens

La population veut manger des wraps après avoir vu les images de leur leader mais de tels plats ne sont pas proposés à la vente

À présent, la télévision de l’État diffuse des reportages dans lesquels on parle de la folie du burrito. Des restaurateurs sont interrogés et des clients fans de crêpes de blé témoignent à la caméra, remerciant leur défunt leader pour cette invention. Pourtant, les Nord-Coréens qui ont réussi à fuir le pays sont formels, ils n’ont jamais vu de burritos en vente dans le pays. Il n’y aurait d’ailleurs pas de vendeurs de rue et la streetfood n’existe pas. La nourriture occidentale n’est presque pas vendue dans le pays et ceux qui mangent des aliments catégorisés comme étrangers sont très fortement critiqués. De plus, acheter des produits alimentaires étrangers n’est pas à la portée de la population très pauvre. Des spécialistes ont analysé les images de propagande et ont remarqué que les burritos présentés dans les reportages sont fourrés avec des mélanges de légumes et non de la viande.

>>> À lire aussi : Kim Jong-un instaure une nouvelle règle délirante en Corée du Nord

mode des burritos en Corée du Nord
Crédits : Pen News
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0