Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Le pain sur le point de devenir un produit de luxe ?

Publié par Felix Mouraille le 21 Sep 2022 à 7:07
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Europe, le prix du pain a grimpé de 18 % à cause de l’inflation. Des pays comme la Hongrie se retrouvent même avec une hausse allant jusqu’à 65 % sur ce produit populaire, selon Eurostat.

A lire aussi : Supermarchés : ces produits n’auront bientôt plus de dates de péremption

Un prix qui explose en Europe

Ce 19 septembre, Eurostat a publié l’augmentation du prix des produits avec les conséquences de la guerre en Ukraine. Un conflit ayant « considérablement perturbé les marchés mondiaux, car la Russie et l’Ukraine étaient de grands exportateurs de céréales, de blé, de maïs, d’oléagineux (notamment de tournesol) et d’engrais » .

Parmi tous les produits présentés, le coût d’un aliment de base des Européens est en train d’exploser : le pain. Ce produit qu’on retrouve chez pratiquement tous les Français ne fait que devenir de plus en plus coûteux avec le temps. Le pays européen qui est le plus touché par l’inflation sur le pain reste la Hongrie avec un bond sur le prix de 65 % par rapport à l’année dernière.

A lire aussi : Baguette de pain : La mauvaise nouvelle qui vient de tomber 

Le pain n’échappe pas à l’inflation en France

En France, la hausse est moins importante que dans les autres pays européens. En effet, le pays des baguettes subit une augmentation sur le prix du pain de 8 % sur un an. Mais pour les boulangers et les consommateurs, quelques centimes en plus pour un pain ça peut tout changer. Certains témoins rapportent que de nombreuses personnes optent maintenant pour une demi-baguette.

Les boulangers subissent de plein fouet l’inflation et ne profitent pas des avantages (augmentation du salaire). En effet, outre le prix de la matière première (farine), ces professionnels doivent faire face à la forte augmentation du prix de l’électricité ces derniers temps.

D’ailleurs, le boulanger et président de la Confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française (CNBPF), Dominique Anract, se montre très clair sur la suite des évènements. Ce mardi 13 septembre sur RMC, il déclarait que les prix de la baguette devraient exploser de 20 à 30% à cause des problèmes énergétiques.

A lire aussi : Scandale : des élèves contraints de ne manger « que du pain » à la cantine à cause d’un manque de stocks

0