Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Food

Pénurie d’huile : Attention, les prix pourraient augmenter sur certains produits des fast-foods

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 27 Avr 2022 à 18:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Avec le conflit en Ukraine, de nombreuses répercussions ont lieu en Europe et dans le monde. Parmi ces répercussions, le prix des matières premières est fortement impacté. On peut notamment observer une forte pénurie d’huile qui touche les grandes surfaces de l’Hexagone. Une situation qui impacte directement les prix de plats préparés avec, tels que les burgers ou les kebabs.

hausse des prix

Une guerre et des impacts

Depuis plus de deux mois, la guerre fait rage en Ukraine suite à l’attaque de la Russie sous les ordres de Vladimir Poutine. En dehors de nombreuses victimes et de la situation dramatique dans le pays, l’économie ukrainienne est profondément impactée. L’Ukraine est un important pays agricole au même titre que son voisin la Pologne.

La Russie et l’Ukraine représentent 80 % de la production mondiale d’huile de tournesol : 50 % pour l’Ukraine, 30 % pour la Russie. Ce constat oblige les marques d’agroalimentaire et toute l’industrie a modifié son utilisation de l’huile. En plus de ça, le secteur est également touché par la hausse des prix des « emballages » en carton, particulièrement utilisés par les fast-foods.

 

Pénurie d’huile : les prix des burgers et kebabs vont augmenter

Avec toutes ces contraintes, l’industrie du fast-food est particulièrement impactée. Actuellement, l’huile de tournesol se négocie plus de 1.000 € la tonne actuellement, contre 640 € à la mi-février. Cela s’est déjà remarqué aux Etats-Unis, les prix des menus de McDonald’s ont augmenté de 2,7%. En France, les restaurateurs ont dû augmenter d’une dizaine de centimes leurs plats.

Pour l’instant, l’inflation que connaissent les chaines de fast-food ou les indépendants ne sont pas aussi importants que prévu. Certains cherchent des solutions pour atténuer ou contourner ces augmentations en réduisant leurs coûts. Cela se fait notamment en effectuant des modifications sur leurs recettes. Il vous faudra donc guetter les prix de vos menus ces prochaines semaines.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER