Le propriétaire d’un KFC fait campagne pour avoir son étoile au Guide Michelin

Publié par Nicolas F le 29 Juin 2019


Ok, on est d’accord pour dire que KFC c’est délicieux, que le poulet tout le monde en raffole et tout et tout… Mais on est aussi d’accord pour dire que ce n’est pas de la grande gastronomie. Ce point de vue n’est pas partagé par Sam Edelman, propriétaire d’un restaurant KFC franchisé, en Australie. Selon lui, son restaurant est tellement unique et de qualité, qu’il mériterait d’avoir une étoile au Guide Michelin. Regardez la vidéo pour comprendre pourquoi selon lui son restaurant mérite son étoile.

> À lire aussi : Le food porn à l’honneur pour le guide Restos Voir

Perdu au milieu de l’Australie, le KFC d’Alice Springs est très populaire

Alice Springs est une ville australienne, située dans le Territoire du Nord, en plein centre du pays. L’Australie, grande comme tout un continent pour seulement 23 millions d’habitants, a habitué sa population à ne jamais compter les kilomètres. Ainsi, Alice Springs, avec seulement 28 600 habitants est l’une des plus grandes villes aux alentours, les grandes villes d’Adelaïde et de Darwin se trouvant toutes deux à 1500 kilomètres de là. Bref, les habitants des bourgades « aux alentours » se contentent d’aller « à la ville », lorsqu’ils rejoignent Alice Springs pour profiter des commerces et se restaurer. C’est ainsi que le KFC d’Alice Springs est un peu le lieu de rendez-vous de milliers d’Australiens perdus dans les environs

> À lire aussi : Cyril Lignac : il ferme son restaurant et pousse un violent coup de gueule !

Au vu de son succès, le patron du KFC demande son étoile au Guide Michelin

Alice Springs est souvent surnommée « la ville la plus reculée de l’Australie » et Sam Edelman en a fait son premier argument pour justifier sa volonté d’obtenir une étoile au Guide Michelin. Âgé de 37 ans, il a fait toute sa carrière chez KFC, devenant même le propriétaire d’un restaurant franchisé. « On pense que faire 1000 km pour venir ici peut être considéré comme un peu plus qu’un petit détour, non ? », explique-t-il aux journalistes venus l’interroger suite à l’annonce de sa campagne pour obtenir une étoile. « On a quelques clients ici à Alice Springs qui ont parcouru 500 à 1000 kilomètres juste pour avoir leur bucket de poulet. Notre cuisine est excellente alors je me suis demandé pourquoi on ne pouvait pas être un peu reconnus. Je sais que mon Kentucky Fried Chicken vaut un long périple, ce qui mérite au moins trois étoiles, mais vous savez quoi ? Si j’en ai déjà une je serai content ! ».

> À lire aussi : Des burgers trois étoiles, une lettre de Hillary Clinton, Trois Ferrari démolies, une pluie de billets à Hong-Kong : le best-of des faits divers de la semaine

Sera-t-il le premier restaurant étoilé d’Australie ?

Un peu naïf et en même temps content du buzz qui se crée autour de son idée, Sam Edelman a commencé à faire campagne. Il a également contacté le Guide Michel par email, pour leur faire part de son envie d’apparaitre parmi les restaurants étoilés. N’ayant pas de réponse de leur part, il s’est jeté sur Facebook et les a interpellés avec un commentaire sur la page du célèbre guide. « Étonnamment, ils sont revenus vers moi rapidement. » Malheureusement, le Guide Michelin lui a répondu qu’ils ne décernaient pas d’étoiles en Australie « mais qu’ils espéraient un jour le faire. » Comme Sam ne perd pas le nord, il a ajouté : « J’espère qu’on sera les premiers ». Il a d’ailleurs ouvert un groupe Facebook pour rallier tous ses partisans… qui sont encore moins de 500 aujourd’hui.

> À lire aussi : Et si des gastronomes donnaient leur avis sur la nourriture du Mcdo (sans savoir que ça vient de Mcdo) !

Crédits : 9 News

0