Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. High-Tech

Facebook : vos informations personnelles sont sans doutes exposées dans le dark web

Publié par Manon CAPELLE le 20 Déc 2019 à 20:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Une entreprise de cybersécurité a trouvé une base de données non sécurisée des utilisateurs de Facebook. Environ 267 millions de personnes sont concernées. Leurs informations ont été exposés et partagés sur le dark web. 

La suite après cette publicité

Facebook dark web

©www.thoughtcatalog.com

>>> À lire aussi : WhatsApp c’est terminé en Janvier 2020 pour certains utilisateurs : découvrez si vous êtes concernés

267 millions d’utilisateurs Facebook ont été exposés sur le dark web

La suite après cette publicité

Les renseignements personnels d’utilisateurs Facebook ont été exposés dans une base de données non sécurisée sur le dark web. La face cachée d’internet est très populaire des pirates informatiques.

La suite après cette vidéo

Les identifiants, numéros de téléphones et noms complets de 267 millions d’utilisateurs Facebook étaient disponibles. Les utilisateurs concernés résident principalement aux États-Unis. Ces données ont été découvertes par le cabinet de cybersécurité Comparitech et le chercheur Bob Diachenko, selon un rapport publié jeudi.

Le rapport informe que les personnes présentes dans la liste pourraient être ciblées par des messages de spam ou par un système d’hameçonnage.

La suite après cette publicité

Comment les informations ont-elles été exposées?

Paul Bischoff, éditeur chez Comparitech, a révélé que la base de données était apparue le 4 décembre 2019. Les données ont été partagées publiquement sur le dark web le 12 décembre.

La manière dont les informations ont été exposées n’est pas encore claire. Mais Bob Diachenko a remonté la base de données jusqu’au Vietnam. Il spécule qu’elle pourrait avoir été compilée par un processus illégal, où des robots copient les informations publiques de profils Facebook. Ou que les renseignements ont été volés sur l’interface de programmation (API) des développeurs de Facebook.

La suite après cette publicité

Le chercheur Bob Diachenko a déclaré à Comparitech : « L’API de Facebook pourrait également avoir une faille de sécurité qui permettrait aux criminels d’accéder aux identifiants et aux numéros de téléphone des utilisateurs même après que l’accès ait été restreint. »

Comparitech met en garde les utilisateurs de se méfier des messages non sollicités, même si l’expéditeur connaît votre nom ou quelques informations de base à votre sujet.

>>> À lire aussi : Un robot ramasse crottes parcourent tout seul le jardin pour vous débarrasser des excréments de chien

La suite après cette publicité

La base de données a été supprimée

La liste est maintenant supprimée. En revanche, elle a été disponible durant deux semaines et quiconque pouvait la consulter. Un lien de téléchargement était même disponible sur le dark web.

Un porte-parole de Facebook a confirmé le retrait de la liste : « Nous examinons cette question, mais nous pensons qu’il s’agit probablement d’informations obtenues avant les changements que nous avons apportés ces dernières années, pour mieux protéger les informations des gens. »

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : La première montre connectée pour malvoyants en braille et ultra design

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.