Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Un couple parcourt 7 300 km à vélo et dessine un vélo sur la carte d’Europe

Publié par Celine Spectra le 28 Août 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce couple a pédalé pendant 131 jours pour dessiner un vélo géant sur GPS. Et pour ce faire, Daniel Rayneau-Kirkhope et Arianna Casiraghi ont traversé sept pays d’Europe.

La suite après cette publicité

Il leur aura fallu quatre ans

Pendant 131 jours, répartis sur quatre années, Daniel Rayneau-Kirkhope, 35 ans, ainsi que Arianna Casiraghi, 40 ans, ont pédalé dans sept pays d’Europe afin de dessiner, grâce à leurs coordonnées GPS, un immense vélo.

Pour arriver à bout de leur projet, ce couple anglo-italien a dû traverser 7 300 km. Ils ont ainsi réussi à mener à bien leur objectif : alerter sur les conséquences du changement climatique. Mais aussi, faire la promotion du vélo comme étant un excellent moyen de transport zéro carbone.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité
Un couple parcourt 7 300 km à vélo et dessine un vélo sur la carte d'Europe

Instagram

Dessiner le vélo sur la carte n’a pas été une mince affaire

Arianna Casiraghi, son compagnon et leur chienne Zola ont donc traversé la France, l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la Belgique, le Luxembourg , ainsi que les Pays-Bas, pour mener à bien leur mission.

 

La suite après cette publicité
Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Arianna🇮🇹 – Daniel🇬🇧 – Zola🐶🇫🇮 (@bicycleswillsavetheworld_)

La suite après cette publicité

Ravis de leur victoire, le couple avoue désormais que dessiner un vélo de cette façon n’a pas été une mince affaire. En effet, leur aventure a débuté au cours de l’été 2019 mais elle a dû être interrompue suite à une vilaine blessure au genou pour Arianna. En novembre de la même année, le couple a souhaité reprendre la route, mais il s’avère que le froid était beaucoup trop intense pour leur permettre de camper. Lorsque le printemps est enfin arrivé, ce fut au tour du Covid de s’installer en Europe…

« Pouvoir voir le vélo sur cette carte est un soulagement car nous avons eu beaucoup d’obstacles. »

La suite après cette publicité

A tel point que lorsqu’ils ont commencé cette fois-ci, les deux acolytes se sont demandés ce qui allait encore mal tourné. Ils avaient l’impression que s’ils ne le terminaient pas, ils allaient laisser tomber des gens. Fort heureusement, après tant de péripéties, le couple a finalement terminé son périple.

Source : The Rider Post

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.