Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Dérèglement climatique : D’ici 2050, Paris aura le même climat qu’une ville australienne

Publié par Felix Mouraille le 22 Août 2022 à 8:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans 30 ans, il fera aussi chaud à Paris que dans le sud de l’Australie. Non, cette affirmation n’est pas une blague, c’est le constat réalisé par les chercheurs de l’Université ETH de Zurich.

La suite après cette publicité
Canal Paris

Dans la revue PLOS ONE, des chercheurs ont publié une étude sur le futur de la situation climatique mondiale. D’après eux, il fera aussi chaud à Paris que dans la capitale australienne, Canberra, en 2050. De manière générale, le dérèglement climatique devrait être plus important dans les zones proches de l’équateur. Dans 30 ans, les hivers et les étés devraient être 4°C plus chauds en moyenne.

Dérèglement climatique : Paris et Canberra auront le même climat

La suite après cette vidéo

Ces scientifiques de l’Université ETH de Zurich ont étudié plus de 520 villes à travers le monde. Depuis quelques années, le dérèglement climatique et les températures extrêmes se trouvaient loin de la France. Mais avec la canicule, les incendies et maintenant les orages, l’Hexagone est touché de plein fouet par cette crise climatique.

La suite après cette publicité

D’ailleurs, les résultats de ces chercheurs mettent en avant que la situation ne va pas s’arranger. D’après les membres de l’Université ETH de Zurich, si les taux d’émissions de CO2 ne diminuent pas, alors Paris continuera sur sa hausse de 1,4°C par an.

La suite après cette publicité

De son côté, Canberra va se rapprocher des températures qu’on retrouve en Europe de l’Est petit à petit. Toutes les grandes villes du monde sont concernées par le dérèglement climatique. L’étude met en avant que Londres aura un climat qui se rapproche de Barcelone. Des villes où il fait déjà chaud comme Milan se rapprocheront des températures étouffantes et du climat de Dallas au Texas.

Les chercheurs concluent que ces changements brutaux de températures vont entraîner la disparition de nombreuses espèces. Et comme les orages en France ou les fortes chaleurs en 2022, l’intensité de ces épisodes météorologiques sera encore plus importante.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.