Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Cyberguerre déclarée contre la Russie : Qui en est à l’origine ?

Publié par Charlène Deveaux le 26 Fév 2022 à 10:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les cyber militants Anonymous ont déclaré une cyberguerre à l’encontre de la Russie, suite à leur offensive militaire contre l’Ukraine commencée dans la nuit du 23 au 24 février.

>>> À lire aussi : Guerre en Ukraine : Une cyberattaque imminente en France ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Anonymous lance une cyberguerre contre la Russie

Cela fait à peine deux jours que la Russie a déclaré la guerre à l’Ukraine, mais cette nouvelle a déjà eu l’effet d’une véritable bombe, autant dans la sphère politique que médiatique. Si l’UE a déjà manifesté son soutien envers l’Ukraine, certaines figures importantes se sont également manifestées pour exprimer leur position, à l’encontre de la Russie. Parmi elles, les Anonymous. Le célèbre collectif de hackeurs, connu pour ses nombreuses revendications sur le web depuis 2003, a annoncé son soutien à l’Ukraine, et sa volonté d’entrer en cyberguerre contre le gouvernement russe.

En effet, peu avant 22 heures, le groupe de piratage s’est exprimé sur son compte Twitter : « Le collectif Anonymous est officiellement en cyberguerre contre le gouvernement russe » , avec les hashtags #Anonymous et #Ukraine. Quelques minutes plus tard, le même compte Twitter a a annoncé que plusieurs de ses activistes avaient supprimé le site web de la chaîne de télévision RT, une chaîne financée par l’Etat russe et disponible en plusieurs langues.

anonymousse

Les justiciers d’Internet

Cela fait presque vingt ans que l’on entend parler des protestations virtuelles des Anonymous. Que ce soit concernant le Ku Klux Klan, l’Etat Islamique, Donald Trump ou encore à propos de la mort de Diana Spencer, les cyber militants ne manquent pas de cibles, et encore moins de flèches à leur arc pour les toucher. Et l’annonce de la déclaration de guerre à l’Ukraine (sous couvert d’une offensive militaire), a également déclenché une véritable guerre numérique.

Ainsi, depuis que les Anonymous ont affirmé vouloir se battre numériquement avec le pays dirigé par Vladimir Poutine, il est prévisible que la Russie reçoive incessamment sous peu des tentatives de hackage. Pour l’instant, leur prise de position a été largement approuvée via les réseaux sociaux. Affaire à suivre.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : Cet échange crucial avec Vladimir Poutine pendant la nuit

0