Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Elle dépense une fortune pour des opérations d’allongements osseux : elle a des jambes immenses

Publié par Andrianaivo RAOELIJAONA le 26 Mai 2023 à 10:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’influenceuse allemande Theresia Fischer a subi plusieurs interventions chirurgicales pour avoir des jambes plus longues. Elle a désormais dépassé les 1m80.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Comparée à un écureuil, une jeune femme dépense une fortune en chirurgie esthétique

Décidément, certaines personnes sont prêtes à tout pour répondre aux diktats de la beauté ou encore pour se sentir bien dans sa peau et dans sa tête. Apparemment, Theresia Fischer fait partie de la deuxième catégorie. Initialement, elle mesurait 1m70, une taille tout à fait acceptable pour une femme. Seulement voilà, elle souhaitait avoir de longues jambes. Du coup, elle a eu recours à la chirurgie esthétique.

En effet, la jeune femme a succombé à l’appel du bistouri. Là, il ne s’agit pas d’une rhinoplastie ou d’une augmentation mammaire. Elle a eu recours à des interventions chirurgicales qui ont permis aux spécialistes de lui allonger les os. Sur son compte Instagram, l’influenceuse et mannequin a dévoilé le résultat.

La suite après cette publicité

« Mes jambes mesurent maintenant 116 cm. Aujourd’hui, tout est à nouveau complètement ossifié ! Je suis à nouveau en superforme, je peux faire du sport. Enfin, je me sens bien dans mon corps »

La suite après cette vidéo
Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Theresia (@theresiafischer)

La suite après cette publicité

Une opération lourde et coûteuse

Theresia Fischer mesure désormais 1m84, elle a donc gagné 14cm. Selon les informations rapportées par Le Parisien, l’opération consiste à couper l’os au niveau du membre à allonger, le fémur ou encore le tibia. Les médecins insèrent ensuite une tige télescopique. Ce dispositif s’agrandit d’un millimètre par jour. Cette intervention est largement répandue en Asie du sud-est et devient de plus en plus prisée en Europe et au Canada.

La suite après cette publicité

Interrogée sur l’opération d’allongements osseux, Catherine Bergeret-Galley, présidente de la Société Française des Chirurgiens Esthétiques Plasticiens (SOFCEP) a confirmé qu’il arrive aux experts de la pratiquer. Cette intervention présente cependant certains risques.

« Le risque, avec ces opérations, c’est que les membres, les vaisseaux, les nerfs, les muscles et les ligaments ne suivent pas. Ce n’est quand même pas anodin, c’est une opération extrêmement lourde »

La suite après cette publicité

Selon les informations relayées, Theresia Fischer a subi deux opérations d’allongements osseux. La jeune femme a cependant eu une infection. Du coup, elle est, une nouvelle fois, passée sur le billard pour des interventions chirurgicales supplémentaires. Au total, l’influenceuse a dépensé 146 000 euros.            

Theresia Fischer
Theresia Fischer @ Instagram

À lire aussi : « J’ai l’air d’avoir trois seins » : une célèbre actrice déformée par la chirurgie esthétique

La suite après cette publicité

Une technique réservée à des patients particuliers

Il va sans dire qu’il s’agit d’une intervention loin d’être anodine. En effet, l’opération d’allongements osseux est destinée à des patients qui souffrent d’une « inégalité de longueur des membres supérieurs ou inférieurs ». Les personnes de petite taille peuvent y recourir, bien entendu, avec avis positif du médecin.

Catherine Bergeret-Galley a tenu à faire savoir que cette pratique n’est pas forcément la première option. Il s’agit d’une procédure d’examen au cas par cas.

La suite après cette publicité

« Quand des personnes viennent nous voir avec des demandes qui nous paraissent un peu excessives, c’est à nous, chirurgiens esthétiques, de les orienter correctement. Soit pour les aider à mieux s’aimer, et leur éviter une opération invasive, soit en leur demandant de prendre un deuxième avis, auprès d’un confrère ultra-spécialisé »

À lire aussi : Quand la chirurgie plastique va trop loin…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.