Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Le propriétaire d’un centre animalier privé dévoré par les lions alors qu’il leur apportait à manger

Publié par Léa Lecuyer le 21 Mai 2023 à 22:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

En Slovaquie, des restes d’un corps humain ont été découverts dans l’enclos des lions situé au sein d’un « ranch ». D’après les premiers éléments relevés, il s’agirait du propriétaire du centre. L’enquête se poursuit afin de déterminer les circonstances de sa mort.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Horreur : Une ourse polaire perd la vie électrocuté dans un zoo

L’autopsie du propriétaire est en cours

Un terrible drame. La police de Zilina, en Slovaquie, ne s’attendait pas à faire cette effroyable découverte. Alors que le propriétaire d’un centre animalier était porté disparu, les forces de l’ordre ont été amenées à enquêter au sein même de l’enclos des lions.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

« Nous avons eu un signalement selon lequel un gardien n’est pas revenu de l’enclos des animaux exotiques. Tous les moyens ont été déployés sur place afin de sécuriser les lieux« , a alors informé la porte-parole de la direction régionale de la police auprès d’Aktuality, site d’information slovaque.

Ne pouvant entrer directement sans mettre leur vie en péril, les autorités ont effectivement décidé de faire appel à des vétérinaires afin de mettre les fauves hors état de nuire en les endormant. Dans un premier temps, les enquêteurs ont ainsi retrouvé une jambe avant de découvrir d’autres morceaux provenant d’un corps humain, d’après l’agence de presse Belga.

« Après avoir sécurisé l’enclos des bêtes, nous avons identifié des parties de corps humain. Un médecin a été appelé pour assurer d’autres actions procédurales », a-t-elle continué. Venu nourrir les fauves, le propriétaire a ainsi été attaqué selon l’hypothèse la plus vraisemblable.

La suite après cette publicité

En revanche, cette version reste encore à confirmer. « Pour le moment, nous menons toutes les actions préliminaires sur place, mais il n’est pas possible de fournir plus d’informations« , a expliqué la police. Reste à savoir dans quelles circonstances la victime est réellement décédée au terme de son autopsie.

À lire aussi : Beauval : le panda s’en va !

Propriétaire d'un centre animalier privé, il se fait dévorer par les lions alors qu'il partait leur donner à manger
La suite après cette publicité

« Un passe-temps dangereux »

Toujours d’après le média Aktuality, le centre animalier se désignait comme étant un « ranch » et était notamment impliqué dans un commerce illégal de tigres. Contrôlé pour la dernière fois en 2020, l’établissement avait également été condamné à verser une amende pour usage illégal du nom de « zoo ».

Mais bien qu’une loi est apparue en mars 2022 dans le but d’interdire la détention de félins, d’ours, de primates au sein de ce genre de structure, le « ranch » possédait déjà des lions avant l’application du texte, qui n’a cependant pas de pouvoir rétroactif.

La suite après cette publicité

Pour le ministère de l’Environnement slovaque, cet événement dramatique justifie la nécessité d’une telle loi : « C’est aussi un passe-temps dangereux, comme l’on peut le voir dans cette tragédie ou dans d’autres accidents de la sorte. C’est pourquoi le ministère essai de réglementer au maximum le commerce et l’élevage de ces animaux ».

À lire aussi : Cet homme se baigne tranquillement dans l’enclos des rhinocéros (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.