Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

La masturbation avec des décorations de Noël : cette tendance sexuelle très dangereuse se propage à l’approche des fêtes

Publié par Alicia Trotin le 22 Déc 2022 à 7:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

L’arrivée des fêtes de fin d’année peut donner des idées quelque peu insolites. De nombreux professionnels de santé se retrouvent face à des situations plus qu’étranges, voire franchement délicates au cours du mois de décembre. Une pratique sexuelle consistant à s’exciter avec des décorations de Noël attirerait de plus en plus de personnes aux urgences.

À lire aussi : Sexualité : découvrez l’oculolinctus, une pratique aussi étrange que dangereuse

pratique sexuelle étrange

Alors, prendre du plaisir, c’est bien, sans se blesser, c’est mieux. Une mode serait en train d’émerger, elle consisterait à se faire du bien avec des décorations de Noël.

Une pratique dangereuse

Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. Un médecin britannique a souhaité alerter sur une tendance de Noël franchement dangereuse. En effet, avec les fêtes qui arrivent à grand pas, toutes ces décorations partout, ça peut en émoustiller certains.

Pour étudier ce phénomène inattendu, des chercheurs se sont penchés sur le sujet. Une étude menée par la National Electronic Injury Surveillance System, en outre-Manche, au Royaume-Uni, a étudié ces cas étranges de stimulations sexuelles. En 2021, il y aurait eu 13 213 cas d’objets de décoration insérés dans le corps de personnes âgées entre 25 et 64 ans. Si les décorations peuvent être dangereuses, car elles sont souvent en verre et par conséquent tranchantes, ne vous jetez pas pour autant sur les sucreries.

« Tout ce qui contient du sucre, comme les confiseries de Noël, doit également rester à l’écart du vagin, car cela perturbe l’écosystème délicat du microbiome vaginal et peut vous prédisposer aux infections du muguet vaginal. »

Dr Sarah Welsh, gynécologue à NeedToKnow.Online – New York Post

À lire aussi : Nicole Kidman : ses étranges pratiques sexuelles révélées !

Des situations très étranges

La gynécologue Sarah Welsh interviewée par le New York Post expliquait les dangers de ces tendances très risquées.

« Les décorations de Noël peuvent avoir des aspects pointus ou des morceaux qui peuvent se casser pendant la masturbation, ce qui peut provoquer des douleurs, un risque de traumatisme et sont généralement inadaptés à votre vagin. »

Une boule de Noël en verre ainsi qu’une canne à sucre ont été retrouvés l’an passé dans le rectum d’un patient. Les médecins ont mis plusieurs semaines à tout retirer. Certaines personnes font preuves d’inventivité, pour Thanksgiving par exemple, il y a des poires à dindes qui ne servent pas qu’au moment du repas. D’après les experts, ces pratiques insolites seraient définies comme de l’auto-érotisme. Une manière de vivre sa sexualité par soi-même et selon ses propres moyens, avec son corps.

Alors, oubliez les sucres d’orges et les rennes en polystyrène pailletés, dirigez-vous plutôt vers les love stores.

À lire aussi : Lactophilie : les préliminaires « étranges » de ce couple suscitent des polémiques

0