Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Insolite

Une entreprise recherche sa prochaine testeuse de sextoys : un job rémunéré plus de 30 000€ par an !

Publié par Charlene le 23 Août 2017 à 9:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les jobs insolites poussent comme des champignons

La suite après cette publicité

En matière de job rêvé, je ne sais pas si l’on vous a déjà proposé mieux. Pourtant les jobs insolites ne manquent pas. Nous vous avions ainsi parlé d’une clinique vétérinaire irlandaise qui cherchait un câlineur de chats. Il y a également les jobs liés aux voyages. Ceux qui attendent de vous que vous testiez des alcools (vodka, whisky…). Ou encore les jobs qui rémunèrent 110 000€ et vous laissent conduire une Maserati pour prendre soin de leurs rejetons. Eh ouai, on n’a pas tous choisi la bonne formation apparemment… Quoi qu’il en soit, le dernier emploi insolite, mais pas rebutant pour autant, consiste à être testeur de sextoys ! Enfin, la gamme étant plus large chez les femmes que chez les hommes, la société en question recherche plutôt une testeuse de sextoys.

La suite après cette vidéo

Ceci est un sextoy qui date du 18ème siècle :

testeuse de sextoys

Payé plus de 30 000€ par an pour se masturber

La suite après cette publicité

Ce job serait rémunéré 28 000£ par an, ce qui représente environ 30 500€, pas dégueu. Un jour de congé vous serait octroyé le jour de votre anniversaire. Vous auriez le droit à une remise dans une salle de sport ainsi qu’à une bonne couverture santé. Bref, tous les avantages que peut vous rapporter le salariat, en mieux. Le rôle de la testeuse consisterait à donner ses impressions au sujet des produits. En clair, établir des critiques (écrites), mais également filmées. On vous rassure, la personne ne se filme pas pendant qu’elle teste, mais bien après. La testeuse devra être présente au bureau durant trois jours et travaillerait deux jours à la maison. D’ailleurs, d’après le professeur Mark Sergeant, de l’Université de Nottingham Trent, permettre aux employé(e)s de se masturber durant leur temps de travail serait tout à fait bénéfique.

 

La masturbation nous rendrait plus productifs-ves

La suite après cette publicité

D’après lui, ils seraient stimulés, et donc beaucoup plus productifs. Thèse également appuyée par le psychologue Cliff Arnal. Évidemment, les médecins sont d’accord sur le fait que ces pauses masturbation devraient être un minimum encadrées. Pas de là à ce qu’on viennent vous assister, mais afin que cela ne tourne pas au désastre. À savoir, le faire discrètement, sans bruit, et accessoirement, sans fantasmer sur un collègue. Ils sont marrants les médecins, mais les pensées, ça ne se contrôle pas… Alors, pourriez-vous être tenté(e)s par un tel emploi ?

Crédit photo / photo à la une : PA Images