Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Pourquoi les cyclistes se rasent-ils les jambes ?

Publié par Gabrielle Nourry le 12 Sep 2022 à 14:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Qui ne s’est jamais posé une question à laquelle il n’a pas trouvé de réponse ? Nous sommes là pour vous éclairer sur des sujets en tous genres. Chaque jour, le TDN vous propose une nouvelle connaissance insolite que vous ignoriez sûrement. Des anecdotes dont vous pourrez vous vanter lors de votre prochain repas en famille ou d’une soirée entre amis. L’idéal pour impressionner votre entourage !

Après s’être demandé pourquoi les Français mangent-ils des escargots, on s’intéresse au sport et en particulier au cyclisme. Aviez-vous déjà remarqué que les coureurs ont tous les mollets parfaitement lisses ? À votre avis, pourquoi les cyclistes se rasent-ils toujours les jambes ?

cyclistes

Pourquoi les cyclistes se rasent-ils les poils ?

Si vous avez déjà visionné une compétition de cyclisme, vous avez sans aucun doute déjà remarqué les jambes particulièrement lisses des coureurs. À votre avis, pour quelle raison les cyclistes ne gardent-ils pas leurs poils ? Cette pratique se retrouve d’ailleurs dans d’autres sports, notamment en athlétisme où il est rare de voir des sportifs poilus. Il y a plusieurs raisons qui expliquent le rasage des poils chez les coureurs.

D’abord, l’épilation a un côté esthétique. Un coureur est plus « classe » si ses jambes sont rasées car cela laisse apparaître les muscles. Si cela reste subjectif, le rasage est une véritable tradition chez les cyclistes. L’épilation est devenue un phénomène identitaire, si vous faites du vélo sans vous raser, vous serez directement considéré comme un cycliste occasionnel et non un coursier.

Se raser peut-il permettre de gagner des secondes ? Si cette raison semble absurde, des études révèlent que cela a un impact sur l’aérodynamisme et la vitesse. Prenons l’exemple d’un contre-la-montre individuel de 40 km/h. Avoir les jambes rasées permettrait de gagner 2,2 % de temps. Grâce à cela, les coureurs gagnent 70 secondes en moyenne sur une heure. Le rasage des bras ferait quant à lui gagner 19 secondes supplémentaires. Quelques secondes qui peuvent faire la différence sur la ligne d’arrivée.

Le rasage des jambes tire également son origine dans le monde professionnel afin de faciliter les massages. Les coureurs passent régulièrement entre les mains du kiné et les poils ne sont pas très pratiques ni agréables pour lui. Des jambes lisses permettent aux huiles et aux crèmes utilisées de mieux glisser et pénétrer à travers la peau du sportif. De même pour les coureurs qui pratiquent l’électrostimulation, il est bien plus simple de coller les électrodes sur une peau rasée.

Outre l’esthétisme, l’aérodynamisme et la récupération, les jambes rasées sont aussi utiles en cas de chutes. Les coureurs sont très peu protégés, s’ils ont rarement des grosses plaies, ils ont souvent des brûlures. Ne pas avoir de poils facilite les soins puisque les poils ne se collent pas au sang. De plus, les poils peuvent être porteurs de germes, ce qui peut faciliter les infections et empêcher la cicatrisation. Les jambes lisses permettent donc une meilleure guérison et il est bien plus simple de coller un pansement sur une peau sans poils.

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES DU TRIBUNAL DU NET, ICI !

0