Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous : Faire l’amour pour se réconcilier, est-ce une bonne idée ?

Publié par Gabrielle Nourry le 26 Jan 2023 à 14:31
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Qui ne s’est jamais posé une question à laquelle il n’a pas trouvé de réponse ? Nous sommes là pour vous éclairer sur des sujets en tous genres. Chaque jour, le TDN vous propose une nouvelle connaissance insolite que vous ignoriez certainement. Des anecdotes dont vous pourrez vous vanter lors de votre prochain repas en famille ou d’une soirée entre amis. L’idéal pour impressionner votre entourage !

Publicité

Après s’être demandé pourquoi nous ne devons pas dormir dans un canapé, on s’intéresse à une habitude en couple. À votre avis, se réconcilier sous la couette, est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

reconciliation

À lire aussi : Sexo : Quel est le meilleur signe astrologique sous la couette ?

Publicité

Le s*xe de réconciliation est assez courant

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Après une dispute, les couples sont nombreux à se réconcilier sur l’oreiller. Mais faire l’amour après un conflit, est-ce vraiment une bonne idée ? Si cette envie est totalement normale, il faut toutefois s’en méfier. Ce phénomène assez courant s’explique par des facteurs hormonaux et neurobiologiques.

À la suite d’une dispute, se réconcilier en faisant l’amour permet de réaffirmer son désir, sa passion et son lien avec l’autre. Mais comment expliquer ce phénomène ? Il n’y qu’un pas entre la colère et le désir. La peur et la colère peuvent être confondues avec le désir se*uel par notre cerveau. En effet, dans les deux cas, ce sont les mêmes zones qui s’activent, mêmes hormones qui se libèrent et les mêmes signaux corporels qui se mettent en place comme les battements du cœur.

Publicité

En 1974, des scientifiques ont illustré ce phénomène grâce à une expérience appelée la « passerelle de l’amour ». Des hommes devaient traverser un pont pour parler à une femme qui leur donnait son numéro de téléphone. Le constat est sans appel. Lorsque le pont était effrayant, 50 % des hommes ont rappelé la femme. Dans le cas d’un pont sécurisé, ils n’étaient que 12 % à recontacter la personne. En bref, plus nous avons peur, plus nous éprouvons du désir.

À lire aussi : Le saviez-vous : Quand ont été inventés les se*toys ?

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Attention, ça ne doit pas devenir une habitude

Publicité

Vous avez peut-être remarqué que le se*e après une dispute était souvent plus intense. Ce n’est pas dû au hasard. « Les hormones qui circulent pendant la tension et pendant l’acte sont peut-être des hormones qui se répondent et permettent d’apaiser la tension » explique la sexologue Claire Alquier a Aufeminin. Faire l’amour permet de se rapprocher et de resserrer les liens entre les deux partenaires.

Mais attention car le se*e de réconciliation peut avoir des effets pervers. D’abord, ce comportement ne doit pas être systématique. Proposer de faire l’amour après une dispute peut devenir un mécanisme de protection, voire de soumission. Le se*e peut également chez certaines personnes être un moyen de couper court à une discussion ou à un débat. Ce n’est pas un bon comportement, car notre cerveau va associer ces moments intimes à la se*ualité et pourrait déclencher des conflits pour accéder à un rapport.

Vous l’aurez compris, se réconcilier sous la couette est un phénomène normal. En revanche, cela ne doit pas intervenir avant une discussion avec votre partenaire.

Publicité

RETROUVEZ D’AUTRES SAVOIRS INSOLITES ICI