Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Couple : qu’est-ce que les faux-nogames et comment les repérer ?

Publié par Sabine le 13 Nov 2021 à 14:28
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Votre relation de couple vous semble un peu fade. Vous avez cédé aux sirènes de la bienséance et formez un duo en apparence harmonieux avec votre partenaire ? Méfiez-vous tout de même, car celles-ci, comme on le sait, sont parfois trompeuses. Sous une façade lisse peuvent se dissimuler de nombreux secrets et entre autres, la faux-nogamy. Mais tout d’abord, il est urgent de définir ce terme. Ensuite, comment peut-on repérer ses adeptes et savoir si l’on est en couple avec un faux-nogame ? Jouons au jeu de l’amour et du hasard.

faux-nogame

Des modèles de relations très diversifiés

Adieu la monogamie ! Vive l’amour libre ! Ces slogans paraissent appartenir à une ancienne génération, celle de 1968 qui voulait abolir tous les tabous sexuels et prônait une liberté inconditionnelle. Las, cette libération des mœurs a duré le temps d’une génération avant que le spectre de maladies comme le sida et aujourd’hui le virus de la covid-19 ne viennent mettre un frein à ces élans.

Entretemps, on a évidemment exploré de nouvelles formes : l’homosexualité est enfin reconnue, même si certaines voix clament encore que le couple parental se résume à « Un papa, une maman ». On peut à présent se marier entre personnes de même genre, mais peut-on pour autant avoir plusieurs partenaires en même temps ?

Des couples monogames ou polygames ?

Aujourd’hui, on assiste ainsi à des relations amoureuses beaucoup plus variées. Alors que le couple a si longtemps été la norme, les modèles sont aujourd’hui plus complexes. On trouve ainsi du « polyamour » si cher à Christophe Honoré qui le chante si bien à travers ses personnages. Il y a également des trouples, des couples à trois qui sont des façons d’insuffler de la nouveauté à ce duo parfois trop lourd à porter.

On parle encore de relations ouvertes, pour ceux qu’on désigne comme des couples libres. Pour ce modèle, chaque partenaire décide de vivre avec l’autre, mais pour autant ne se limite pas à cette seule relation. Pour que ce système fonctionne sans heurts, il est évidemment indispensable que les deux soient au courant et consentants.

C’est le contraire de ce qui se produit dans le cadre d’une relation avec un faux-nogame. En effet, celle-ci ou celui-ci va certifier qu’il y a que vous alors qu’il entretient d’autres relations sans vous le faire savoir. Pourquoi ce jeu de la dissimulation ?

Le faux-nogame est-il un menteur ou un joueur ?

Toujours sur le fil du rasoir, en train de séduire et d’assurer à chacun ou chacune de ses conquêtes qu’il ou elle est unique, le faux-nogame est un champion de la virtuosité amoureuse. Pourquoi ne dit-il pas tout simplement la vérité ? Les raisons peuvent être nombreuses, avec au premier rang, la crainte de vous décevoir ou de vous blesser. C’est sans doute un argument fallacieux, car vous serez sans doute plutôt rassuré de savoir que vos soupçons, si vous en avez, sont fondés ou non.

Cela peut toutefois être un moteur pour le faux ou la fausse-nogame qui veut vous préserver si vous êtes plutôt du genre exclusif. Une raison plus perverse serait que ce jeu de la dissimulation est une marque de pouvoir sur vous. Alors que vous croyez être unique, le faux-nogame est capable de mener plusieurs relations amoureuses en parallèle. De quoi faire pâlir d’envie un Casanova ou un Dom-Juan ou chez les figures féminines, notre célèbre Carmen. Mais comment débusquer le faux-nogame ?

Des pièges à tendre ou une situation à accepter ?

Si vous gravitez dans un cercle d’amis communs, vous n’allez pas tarder à repérer des signes avant-coureurs. Certains amis vont sous-entendre de possibles relations extraconjugales. Vous-même, allez pressentir une possible infidélité. Mais peut-on vraiment parler d’infidélité alors que l’autre est persuadé qu’il vit des relations harmonieuses et entières avec chacun de ses partenaires ?

Ce qui est difficile à admettre, ce sera sa volonté de nier alors qu’il ou elle est confronté(e) à l’évidence. À vous alors de réagir en fonction de votre degré d’attachement et d’investissement dans votre couple. Certaines situations peuvent être impardonnables et dans ce cas, il vous sera difficile de ne pas rompre avec ce faux-nogame qui joue plutôt qu’il ne vit une relation épanouie.

Le faux-nogame est-il finalement proche du pervers narcissique ?

Il y a tout de même plus de naïveté, voire de désinvolture dans l’attitude du faux-nogame que dans celle du pervers. Ce dernier cherche sciemment à faire du mal alors que le faux-nogame cherche tout de même à vous préserver tout en profitant au maximum.

Si vous ne voulez pas cesser votre relation, il vous faudra bâtir une nouvelle base sur laquelle vous allez devoir vous montrer moins exclusif. Encore faut-il être capable de partager, ce qui est parfois très difficile. On le sait, les relations amoureuses finissent mal… en général, mais il est toujours possible de faire mentir la chanson en inventant de nouvelles façons d’aimer.

close

Inscrivez vous à la Newsletter gratuite du TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.