Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Lifestyle

Chionophobie : la phobie très particulière de ces gens qui ont peur de… la neige !

Publié par Celine Spectra le 07 Fév 2023 à 5:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que certaines personnes attendent l’hiver avec impatience, d’autres sont terrorisées à l’idée que la neige tombe. À tel point qu’elles développent une phobie, connue sous le nom de Chionophobie.

>> À lire aussi : Le Saviez-vous : Qu’est-ce que la natalophobie, très courante en fin d’année ?

Chionophobie : cette phobie liée aux conditions climatiques

Lorsque le bulletin météo révèle que le lendemain, la France va connaître un épisode neigeux, certains d’entre vous ressentent une angoisse sourde, une inquiétude. Eh bien, figurez-vous que cette peur de la neige a un nom. En effet, elle se nomme la chionophobie.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Et étonnamment, elle peut aussi bien toucher un animal. Ce dernier sera alors tout simplement incapable de s’adapter à la présence de la neige. Cette phobie est ainsi liée aux conditions climatiques. Et, un peu comme la peur de l’obscurité, des éclairs ou des nuages, elle est très souvent associée à la peur de conduire sous la neige.

>> À lire aussi : Une femme qui a peur de Michael Jackson a expliqué comment la phobie a commencé

Pexels

Se confronter directement à ses peurs

Le nom de Chionophobie vient du grec ancien khion (« neige ») et phóbos (« effroi, peur ») et comme les autres phobies, elle peut occasionner des sueurs froides ou bien encore des crises de panique. Dans les cas les plus graves, il arrive que les personnes s’enferment chez elles afin de ne pas courir le risque d’être ensevelies par une chute de neige.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

D’autres vont souffrir d’un manque de sommeil. Et avoir également un comportement compulsif en accumulant de la nourriture en prévision des problèmes liés aux températures. Si vous souffrez d’un tel trouble, sachez que les thérapies cognitives comportementales (TCC) où vous allez être progressivement, et de façon répétée, livré à l’objet de vos angoisses, sont des traitements envisageables pour lutter contre cette phobie. L’idée étant que de se confronter directement à ses craintes est le meilleur moyen de soigner graduellement le mal.

>> À lire aussi : Qu’est-ce que l’autophobie ?