Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Médias

Cyril Hanouna sur Europe 1 : Deux jours après le lancement, son émission rappelée à l’ordre par l’Arcom

Publié par Elodie GD le 21 Juin 2024 à 15:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

À peine Cyril Hanouna est-il arrivé sur l’antenne d’Europe 1 que l’Arcom fait des siennes. Selon Le Parisien, le régulateur de l’audiovisuel aurait notamment rappelé à la station radio son obligation de « mesure » et « d’honnêteté » dans le traitement de l’actualité électorale.

La suite après cette publicité
Cyril Hanouna sur Europe 1 : l'animateur dans le viseur de l'Arcom ?

Cyril Hanouna et Gilles Verdez s'écharpent, Matthieul Delormeau réaction Législatives : Matthieu Delormeau tacle Gilles Verdez et Cyril Hanouna Législatives : Matthieu Delormeau tacle Gilles Verdez et Cyril Hanouna

Europe 1 dans le viseur de l’Arcom

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Cyril Hanouna est de nouveau inquiété par l’Arcom. Cette fois, ce n’est pas C8, mais Europe 1 qui a reçu un courrier du régulateur de l’audiovisuel. Ce, pour différentes raisons. La première étant que l’Arcom estime qu’entre le 11 et le 16 juin, il y a eu une surreprésentation des Républicains à l’antenne.

Ce, notamment à cause de l’actualité trépidante des derniers jours. En effet, le parti présidé par Éric Ciotti connaît quelques turbulences internes. La raison ? Éric Ciotti a publiquement affiché sa volonté de collaborer avec le RN à l’occasion des législatives à venir. Ce à quoi plusieurs membres du parti s’opposent. Résultat, l’actualité des derniers jours a été très mouvementée, entre volonté d’éjecter le président des Républicains et les tentatives désespérées de ce dernier pour montrer sa désapprobation.

Cette surexposition des Républicains s’oppose à une « sous-exposition » du RN, des Écologistes, du Parti Socialiste et de LFI, rapporte encore la lettre de l’Arcom. Ainsi, cette dernière demande à Europe 1 de réguler les temps de parole des différents partis d’ici la fin de la campagne des législatives.

La suite après cette publicité

cyril hanouna nouvelle emission prepare C8 Cyril Hanouna déjà de retour : cette émission qu’il prépare sur C8 Cyril Hanouna déjà de retour : cette émission qu’il prépare sur C8

L’émission « On marche sur la tête » dans la tourmente ?

La suite après cette publicité

Dans sa lettre, le régulateur de l’audiovisuel répond également à une demande de la station. Celle de codiffuser, avec CNews, des soirées électorales et des débats entre candidats. L’Arcom n’y voit pas d’inconvénient, à condition que les programmes ne dépassent pas le plafond des codiffusions autorisées par la convention de la radio, soit 2 h 15 par jour.

Dernier sujet épineux, l’émission « On marche sur la tête ». Diffusée depuis peu sur les ondes d’Europe 1, l’émission animée par Cyril Hanouna pose déjà quelques soucis. Sans la nommer, l’Arcom met toutefois en garde contre certaines de ses pratiques.

Programmée entre 16 h et 18 h, l’émission de « décryptage » a été spécialement pensée pour les élections législatives. Ainsi, lors des premiers numéros, des élus comme Eric Zemmour, Mathieu Vallet (RN), Nicolas Dupont-Aignan, Manuel Valls, Loïc Signor (majorité présidentielle) et Guilhem Crayon (partisan des jeunes Républicains) ont été invités à s’exprimer. Ce, alors qu’aucun représentant du Nouveau Front Populaire n’a été interrogé.

La suite après cette publicité

C’est pourquoi le régulateur appelle à Europe 1 « la nécessité » de « traiter avec mesure et honnêteté l’actualité électorale » et d’assurer « une pluralité des points de vue ».

Image capture d'écran, Hanouna tacle Marcus Thuram sur sa prise de position Hanouna tacle Thuram : « Marcus Thuram, il va rouler en Fiat panda » Hanouna tacle Thuram : « Marcus Thuram, il va rouler en Fiat panda »

La suite après cette publicité