Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Affaire de la sextape de Benjamin Griveaux : un rebondissement pourrait tout faire basculer !

Publié par Claire JONNIER le 11 Août 2020 à 9:56
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Lorsque l’affaire Benjamin Griveaux éclate, Piotr Pavlenski désigne immédiatement son propre avocat, Juan Branco. Sauf que par un tour de force, il en est privé et estime aujourd’hui qu’il a été victime d’une injustice. Du coup, il revient sur toutes ses déclarations et demande carrément l’annulation de sa garde à vue.

>> À lire aussi : Benjamin Griveaux : cette blague osée faite pour son retour à l’Assemblée !

Affaire Benjamin Griveaux : un rebondissement inattendu

Après la crise sanitaire, l’affaire Benjamin Griveaux semble aujourd’hui très loin. Et pourtant, il n’en est rien. Au contraire, c’est un rebondissement de dernière minute qui risque de faire basculer toute l’enquête. En effet, Piotr Pavlenski interpellé et mis en examen pour la diffusion de la vidéo intime du candidat à la mairie de Paris demande tout simplement l’annulation de sa garde à vue.

En cause ? Il estime avoir été privé du droit d’être assisté par son propre avocat, Juan Branco. C’est son avocat maître Yassine Bouzrou qui explique qu’il « a été privé de l’assistance d’un avocat qu’il avait librement choisi » dans une requête adressée à la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris.

Benjamin Griveaux

>> À lire aussi : Sextape de Benjamin Griveaux : la grosse bourde de TF1 lors des municipales

Des liens qui dérangent

Il faut dire qu’à l’époque, et lorsqu’éclate l’affaire Benjamin Griveaux, le parquet avait estimé « un possible conflit d’intérêts » dans la mesure où pour Piotr Pavlenski et Juan Branco « des médias [ont établi] un lien entre Branco et Pavlenski. » Ils auraient notamment passé le nouvel an 2020 ensembles. En revanche, aucun élément ne relie l’homme de loi à la diffusion de la vidéo de l’ancien candidat LREM.

D’ailleurs, « aucune décision du bâtonnier du barreau de Paris n’avait ainsi interdit à Me Juan Branco d’intervenir au soutien des intérêts de Monsieur Pavlenski en raison du constat d’un conflit d’intérêts », rappelle Yassine Bouzrou. Et c’est ainsi qu’il conclut qu’il s’agit d’« une violation des règles relatives au droit d’être assisté par un avocat en garde à vue et aux droits de la défense. » En conséquence, l’homme de loi demande l’annulation de plusieurs documents liés à la procédure et notamment, « tous les procès-verbaux » en rapport avec la garde à vue ainsi que « l’interrogatoire de sa première comparution. » Du coup, la mise en examen de Piotr Pavlenski pourrait tout simplement être annulée.

>>> À lire aussi : ces sextape de stars hyper hot qui ont fait scandale

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER