Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Cette femme est vraiment moche » : Brigitte Macron insultée sur son physique, elle n’en peut plus

Publié par Mia le 16 Août 2022 à 12:40
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Décidément, la femme du président n’a pas fini d’être prise pour cible. Alors que des photos d’elle en maillot de bain pourraient tourner sur le web, alors qu’elle a tout fait pour éviter que cela n’arrive, Brigitte Macron se retrouve dans une autre situation délicate. En effet, il y a trois ans, Brigitte Macron a été insultée directement par le ministre de l’Économie du Brésil. Ce dernier l’avait attaqué sur son physique. Mais, Paulo Guedes a réitéré, ce 9 août dernier, et a attaqué à nouveau la France avec des propos assassins.

brigitte macron insultee ministre bresilien (2)

Brigitte Macron insultée physiquement par un ministre brésilien

Brigitte Macron se retrouve insultée de tous les côtés. Angoissée à l’idée de subir une rébellion de la part du peuple, la femme d’Emmanuel Macron est souvent la cible de critiques, une situation qui lui fait certainement très peur. Mais voilà qu’un autre événement s’additionne au stress ambiant de la première dame.

En effet, en 2019, Brigitte Macron a été insultée par un représentant politique d’un autre pays. Une situation inédite qui avait vraiment touché Emmanuel Macron et son épouse. « Le président l’a dit, et c’est la vérité. Cette femme est vraiment moche » , avait ainsi balancé le ministre de l’Économie brésilien, Paulo Guedes.

Une attaque sur le physique de Brigitte Macron qui n’avait pas plu du tout à Emmanuel Macron et à sa femme. Pour rappel, ce dernier avait également ajouté ceci, afin de se dédouaner : « Il n’y a pas de femme moche, seulement de femme regardée sous le mauvais angle » .

Le Brésil reproche à la France ses propos sur l’Amazonie

Malgré le fait que le ministre brésilien ait présenté ses excuses, par la suite, ce dernier a récemment réitéré l’opération. Pas de « plaisanterie » , cette fois-ci, mais une nouvelle attaque contre la France.

Trois ans après que Brigitte ait été insultée, le ministre a refait parler de lui. Ce 9 août 2022, voici ce qu’il a déclaré. « Vous avez intérêt à bien nous traiter, sinon on va vous envoyer vous faire foutre » , a-t-il lâché. « Ce sont des accusations futiles ! Vous n’avez pas brûlé Notre-Dame, mais vous n’avez pas réussi à empêcher le petit pâté de maisons (là où se trouve la cathédrale, ndlr) de prendre feu. Chez nous, la forêt amazonienne est plus grande que l’Europe et vous nous critiquez » , a-t-il également balancé, énervé.

Remettons les choses dans leur contexte. Guedes faisait ici référence à des propos tenus par Emmanuel Macron. Le président avait évoqué ses doutes quant à la capacité du gouvernement brésilien à défendre la forêt amazonienne. Celle qui fait face à une rumeur transgenre, doit-elle s’attendre à recevoir de nouvelles insultes de la part du ministre brésilien ?

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0