Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Une détenue dans une prison dorée » : l’ancien garde du corps de Britney Spears se confie sur le calvaire qu’elle a traversé

Publié par FJ le 11 Août 2021 à 8:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans les colonnes du journal Mirror ce samedi 7 août, l’ancien garde du corps de Britney Spears s’est confié sur le calvaire qu’elle vit depuis de nombreuses années à cause de la tutelle imposée par son père et par la justice.

britney spears garde du corps

>>> À lire aussi : Britney Spears fiancée ? Un détail met la puce à l’oreille…

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Britney Spears, toujours sous tutelle

Britney Spears fait parler d’elle depuis plusieurs années maintenant pour de tristes raisons. Et pour cause, malgré les nombreux succès qu’elle a connu avec ses titres emblématiques comme « Baby one more time » ou encore « Toxic » , tout a basculé quelques années après.

Britney Spears a un soir été aperçue dans un salon de coiffure de Los Angeles en train de se raser la tête, signe de son mal-être intérieur. Suite à cela, elle a fait un séjour en hôpital psychiatrique. Depuis sa sortie, elle est placée sous la tutelle de son père ce qui ne semble pas l’aider dans sa reconstruction.

>>> À lire aussi : Britney Spears seins nus et en mini short sur Instagram : sa nouvelle photo emballe la toile !

Son ancien garde du corps se confie

En effet, à cause de cette dernière, la chanteuse ne peut pas avoir son propre argent, ne peut pas avoir d’enfants, ne peut pas se marier. Après des années de calvaire et de soumission, elle a tenté de faire enlever sa tutelle par la justice américaine mais en vain. Une décision qui a provoqué la colère de nombreux internautes.

Pour tenter de faire changer la décision de la justice, son ancien garde du corps s’est confié dans les colonnes du Mirror et a fait quelques révélations au sujet du calvaire qu’elle vivait depuis plusieurs années maintenant : « Je me sens très protecteur envers Britney, car je me souviens de la vulnérabilité dont elle faisait preuve lorsque je m’occupais d’elle » , commence-t-il avant d’assurer qu’elle devait vivre « comme une détenue dans une prison dorée » .

« Elle risquait toujours d’être exploitée, et je crains que cela ne se reproduise. Elle était dans un état lamentable avant la mise en place de la tutelle et, malgré tous ses défauts, cela a permis de reprendre le contrôle de sa vie » .

>>> À lire aussi : Britney Spears récidive seins nus sur Insta : mais cette fois c’est beaucoup plus HOT !

0