Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Christophe Dechavanne impliqué dans une histoire de préservatifs : la justice a tranché

Publié par Mia le 15 Fév 2023 à 19:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela faisait cinq ans que le présentateur télé Christophe Dechavanne se battait pour obtenir gain de cause dans cette folle affaire. Et la justice vient juste de trancher sur son histoire de préservatifs.

A lire aussi : « Vous n’avez pas l’impression d’avoir créé un monstre ? » Christophe Dechavanne et Léa Salamé virulents avec Magali Berdah sur le plateau de Quelle époque (vidéo)

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Christophe Dechavanne : retour sur la création de sa marque de préservatifs

Celui qui est un peu vexé quand on parle de son âge, n’est clairement pas mal à l’aise lorsqu’on parle de sexu*lité. La preuve, il avait même créé la marque « Sortez couvert !« . Il s’agit de sa propre marque de préservatifs. Il s’agissait d’un nom référence au slogan qu’il proclamait à chaque fin d’émission il y a quelques années. Christophe Dechavanne disait cela dans le cadre de la lutte contre le SIDA, mais surtout pour sa prévention.

Lorsque le présentateur a décidé de s’investir plus durablement dans ce combat, il a donc sorti sa marque de préservatifs sous ce nom. Enfin, il a plutôt collaboré avec le laboratoire pharmaceutique Polidis qui a ensuite utiliser ce nom pour leurs préservatifs à bas prix. C’était alors en 2017. Christophe Dechavanne avait donc déposé le nom à l’INPI. Mais, malgré ce dépôt légal, il a dû faire appel pour protéger sa création il y a cinq ans.

Christophe Dechavanne

À lire aussi : Christophe Dechavanne jaloux de Jean-Luc Reichmann ? Il s’en prend à l’animateur préféré des Français dans Quelle époque (vidéo)

En guerre contre un laboratoire, le présentateur gagne devant la justice

En effet, en 2018, un autre laboratoire nommé Majorelle a tout simplement copié le concept des préservatifs avec le slogan « Sortez couverts », avec un « s » en plus par rapport au slogan du présentateur. Un acte qui n’a pas du tout plu à Christophe Dechavanne, très attaché à sa création. Bien que la pratique soit légale en raison de l’ajout du « s », l’acolyte de Léa Salamé a quand même porté plainte contre le labo.

Finalement, après cinq ans de bataille juridique, Majorelle a été condamné en justice pour cette affaire de préservatifs. La justice a donné raison à Christophe Dechavanne ce 13 février 2023. Majorelle est reconnu coupable de dépôt frauduleux et devra donc payer 20 000 euros de dommages et intérêts, en plus de 22 000 euros supplémentaires. Celui qui est encore célibataire a même posté le verdict sur Twitter.

Abonnez vous à la Newsletter gratuite TDN

À lire aussi : « Ils font les faux-c*ls » : Christophe Dechavanne pousse un coup de gueule en faveur du retour du masque, les internautes sont sidérés (vidéo)

0