Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Du c*l, du c*l » : quand Léa Salamé lâche prise en plein direct ! (vidéo)

Publié par Celine Spectra le 27 Avr 2022 à 11:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 26 avril, la bonne humeur était au rendez-vous du plateau de la matinale de France Inter. En effet, comme vous allez pouvoir le constater dans cette vidéo, Léa Salamé a provoqué le fou-rire chez ses collègues en se lâchant en plein direct !

Léa Salamé s’autorise désormais à se lâcher !

Pour l’équipe de la matinale de France Inter, le mois qui vient de s’écouler a été intense ! En effet, campagne présidentielle oblige, Léa Salamé et Nicolas Demorand ont dû recevoir les candidats à l’Élysée. Dont les échanges avec ces derniers ont certaines fois été l’objet de petites tensions notables…

À l’instar d’Emmanuel Macron, qui visiblement n’a pas du tout apprécié que le duo de journalistes lui demande s’il était prêt à admettre que son bilan en matière de sécurité était mitigé. Depuis sa réélection, les matinaliers s’autorisent d’ailleurs à aborder des sujets beaucoup plus légers. Et même certaines fois à se lâcher ! Comme notamment ce mardi 26 avril, où Léa Salamé a d’ailleurs déclenché un fou rire lors de la revue de presse de Claude Askolovitch.

"Du cul, du cul" Léa Salamé lâche prise en plein direct ! Vidéo

France Inter

« Du cul, du cul ! »

Pour conclure sa revue de presse, Claude Askolovitch a en effet souhaité évoquer une information qu’il a eu l’occasion de lire dans Le Monde. Il déclare qu’il s’agit d’un sujet passionnant. Celui des stratégies de survie des araignées mâles qui souhaitent échapper à l’appétit de leurs partenaires femelles supérieures en taille. Et dont la voracité ne fait pas malheureusement pas exception, car ces dernières ont besoin de protéines pour la ponte.

Et visiblement ce sujet a beaucoup inspiré Léa Salamé ! En effet, sous la surprise de ses collègues, elle s’exprime brutalement : « Du cul, du cul !« . Ayant des difficultés à maintenir son fou-rire, Nicolas Demorand lâche quant à lui un « J’allais dire de la science« . Rendant ainsi le reste de l’équipe complètement hilare. Prise d’un fou rire, Sonia Devillers a eu de grandes difficultés ensuite à présenter sa chronique sans perdre son sérieux.

0