Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Emmanuel Macron au plus mal : le Président en grand danger !

Publié par Justine le 21 Juil 2021 à 10:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Depuis les révélations faites par Le Monde et Forbidden Stories, les victimes du logiciel espion Pegasus se multiplient. Cette fois, c’est un des téléphones d’Emmanuel Macron qui a été pris pour cible. Voici ce que l’on sait.

Emmanuel Macron espionné par le Maroc

@emmanuelmacron / Instagram

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron très ému : il reçoit un beau cadeau de la part d’un enfant (vidéo)

Emmanuel Macron espionné ?

Ultra connecté, le Président Français est la cible parfaite pour les services marocains. Ces derniers n’ont pas hésité à utiliser de multiples fois le logiciel espion Pegasus sur de nombreux politiques depuis 2019. Ainsi, en plus du Chef de l’État s’ajoutent Édouard Philippe et 14 membres du gouvernement. Un espionnage d’envergure qui inquiète l’Élysée.

En effet, les données et les conversations du Président ont pu être entièrement récupérées par le Maroc. Pire, le micro ou la caméra a pu être activé. Toujours accompagné de ses deux téléphones, Emmanuel Macron n’aurait pas été assez scrupuleux lors de l’utilisation de ses appareils. L’Anssi et la DGSI ne cessent de lui recommander d’utiliser la ligne ultrasécurisée des téléphones Teorem ou Cryptosmart, indique France Info.

>>> À lire aussi : Ikea : La filiale française au coeur d’un énorme scandale d’espionnage

L’Élysée ouvre une enquête

Un ancien conseiller se confie à France Info : « C’est peut-être par fainéantise qu’on ne fait pas assez attention, mais aussi parce qu’on se surestime et qu’on se dit que personne n’oserait pirater le téléphone du chef de l’État français ! ».

Développé par la firme israélienne NSO, c’est un service dépendant de l’État marocain qui a ajouté le numéro du Président dans la liste des mobiles à espionner. Même si le numéro d’Emmanuel Macron est présent dans la liste, rien ne prouve pour le moment qu’il a réellement été surveillé. Toutefois, l’Élysée prend cette affaire très au sérieux : « Si les faits sont avérés, ils sont évidemment très graves ». France Info émet une hypothèse : il se pourrait que le Maroc soit très préoccupé par la situation en Algérie.

>>> À lire aussi : Facebook Messenger : un rapport qui fait froid dans le dos sur l’espionnage de vos données personnelles !

Source : LCI
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0