Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Un tsunami viral » : Gabriel Attal tire la sonnette d’alarme sur la situation sanitaire

Publié par Celine Spectra le 18 Juil 2021 à 10:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans une interview accordée au Parisien ce samedi 17 Juillet, Gabriel Attal a une nouvelle fois critiqué vivement les «anti-vaccins».

Ceux même qui sont descendus dans la journée dans plusieurs villes de France. Il les exhorte à se faire vacciner. Le porte-parole ne mâche ainsi pas ses mots et prévient : c’est soit la vaccination générale pour le peuple, soit un véritable tsunami viral !

La suite après cette publicité
Gabriel Attal prévient : "C'est soit la vaccination générale, soit un tsunami viral"

Capture d’écran Twitter

>>> À lire aussi : Pass sanitaire : Emmanuel Macron répond cash à ceux qui parlent de dictature !

Gabriel Attal : vaccination générale ou tsunami viral

La suite après cette vidéo

Le projet de loi sur l’extension du pass sanitaire ainsi que l’obligation vaccinale des soignants sont présentés ce lundi 19 juillet en conseil des ministres. Gabriel Attal a décidé de prendre la parole et réalise un véritable appel envers les vaccinés pour qu’ils réussissent à « convaincre ceux qui hésitent encore. Il stipule qu’il est important d’être clair. Soit nous allons devoir réaliser une vaccination générale, soit nous devrons faire face à un véritable tsunami viral ! Les manifestations anti-vaccination et anti-pass sanitaire, quant à elles se multiplient à travers l’hexagone.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Pass Sanitaire : le prix des test PCR dévoilé ! C’est la douche froide

Des propos qui font écho suite à l’allocution du Président

Ces propos font écho suite à l’allocution d’Emmanuel Macron le 12 juillet. Propos qui ont été par ailleurs à l’origine de la mobilisation de ce samedi 17 juillet. Lors de ce discours, le chef de l’État a affirmé que la réforme des retraites ne serait pas mise en œuvre avant que la situation sanitaire ne soit stabilisée. Et afin de pouvoir obtenir cette stabilisation, le gouvernement mise logiquement tout sur une vaccination globale du peuple.

La suite après cette publicité

Oui, mais voilà, les Français ne sont pas du tout du même avis. Et il s’agit d’un véritable problème pour le gouvernement. En effet, il faut savoir que l’exécutif est pressé par le temps. Les élections présidentielles ayant lieu en avril 2022. Il ne reste donc plus beaucoup de temps au gouvernement actuel pour pouvoir mettre en place cette réforme des retraites suspendue à cause de la crise Covid-19 depuis l’année dernière.

>>> À lire aussi : Cauet prêt à fabriquer des faux pass sanitaires ? Furieux contre Macron, il pousse un coup de gueule