Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je pleure » : Kad Merad s’effondre en pleine émission

Publié par FJ le 28 Nov 2023 à 18:03

Ce lundi 27 novembre 2023, Kad Merad et son acolyte de toujours Olivier Baroux étaient invités dans l’émission En aparté sur Canal+ à l’occasion de la sortie sur la même chaîne de la série Mais qui veut tuer internet ? ! Pamela Rose, la série.

Nathalie Levy, la journaliste a montré un moment phare de sa carrière, lorsque son père, Mohamed Merad, a remis le César du public à Olivier Baroux pour Les Tuche 3 en 2018. Décédé depuis, le compagnon de Julia Vignali n’a pas pu retenir ses larmes.

kard merad emu larmes evoquant pere decede
© Capture d’écran En aparté

>>> À lire aussi : Kad Merad cambriolé : Des montres de luxe dérobées, le butin est colossal

Kad Merad et Olivier Baroux de retour sur écran

Kad Merad et Olivier Baroux sont de retour pour le plus grand plaisir des fans du duo. Pendant de longues années, ils ont fait mourir de rire les téléspectateurs avec leurs sketchs complètement loufoques. Cela va aussi bien du Kamoulox que les interprétations avec Jean-Michel Apeuprès, Jean-Michel Avou, Jean-Michel Chantepa, ou encore Jean-Michel Voidechiote.

Et depuis quelques jours, ils sont de retour avec deux autres personnages phares Bullit et Riper dans Mais qui veut tuer internet ? ! Pamela Rose, la série, diffusée sur Canal+ depuis ce lundi 27 novembre 2023.

>>> À lire aussi : Florent Pagny ruiné et contraint de « dormir dans sa bagnole » : Kad Merad fait de terribles révélations

Il fond en larmes en évoquant son père

C’est dans ce contexte qu’il était présent ce lundi 27 novembre 2023 dans En aparté sur Canal+ avec Olivier Baroux. Nathalie Levy en a profité pour remontrer un moment émouvant de la carrière de Kad Merad lorsqu’en 2018, son père Mohamed Merad, a remis le César du public à Olivier Baroux pour Les Tuche 3.

Un moment émouvant à revoir d’autant plus que son père est décédé depuis 2021. Un deuil que le comédien peine à faire et il a eu du mal à retenir ses larmes. « Je pleure encore. C’était quelqu’un. Ce que je suis aujourd’hui, c’est une part de lui et il ne faut pas oublier ma mère surtout, qui n’est pas très loin. C’est dur. C’est frais. Il est là, je le vois souvent. Bon bref, on continue ».

>>> À lire aussi : « J’ai un très beau modèle à la maison » : quand Julia Vignali chambre Kad Merad, son compagnon, en direct

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.