Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Jean-Jacques Goldman a frôlé la mort : que s’est-il passé ?

Publié par Romane TARDY le 18 Mai 2022 à 12:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Jean-Jacques Goldman a toujours été l’une des personnalités préférées des Français. Toutefois, maintenant âgé de 70 ans, son retour sur scène semble compromis au grand dam de ses fans. Il a même déjà frôlé la mort. En effet, le chanteur a échappé de peu à un important incendie qui a coûté la vie à une centaine de jeunes. Quelle est cette histoire ?

Jean-Jacques Goldman manque aux Français

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Jean-Jacques Goldman manque à ses fans. Plus de scène, des morceaux écrits seulement pour ses proches, le chanteur semble bien au repos et se fait très discret. Il profite d’une retraite bien méritée entre Londres et Marseille. En septembre 2022, une tournée événement « L’héritage Goldman » va débuter mais le chanteur n’y est en rien impliqué. On y retrouvera Michael Jones, le Choeur Gospel de Paris et les plus belles voix de la nouvelle scène française pour reprendre les plus grands tubes de la personnalité préférée des Français.

Certains pensent alors que la santé de Jean-Jacques Goldman est devenue fragile : les mains du chanteur auraient perdu en agilité pour jouer d’instruments et ses cordes vocales auraient été abimées par l’âge. Toutefois, il a connu bien pire : le chanteur a déjà frôlé la mort dans sa jeunesse.

Un incendie meurtrier évité de peu

L’interprète de Je te Donne faisait dans sa jeunesse partie d’un groupe de rock : The Phalansters. Avec son équipe, ils se produisaient dans différents lieux et un jour ils devaient notamment faire le show dans une discothèque près de Grenoble. Finalement, suite à un « agenda surchargé » , le groupe n’a pas pu assurer sa prestation et sans le savoir ils ont évité le pire.

Comme le raconte au Parisien, Jean Bender, l’ami d’enfance de celui qui s’est retrouvé mêlé au conflit ukrainien et auteur de Il suffira d’un signe, « Leur agenda surchargé leur sauve la vie : le 1er novembre 1970, 146 jeunes décèdent dans l’incendie du 5-7, une discothèque près de Grenoble. Phalansters avait été remplacé au dernier moment » .

Dire qu’on aurait pu ne pas connaître une telle star de la chanson française !

0