Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Coronavirus : la violente quinte de toux de Jean-Pierre Pernaut en plein direct inquiète ! (Vidéo)

Publié par Manon CAPELLE le 06 Mar 2020 à 18:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Toujours fidèle au poste, Jean-Pierre Pernaut présentait le journal du 13 heures, sur TF1. Subitement, le présentateur va être pris d’une violente quinte de toux, qui va inquiéter les téléspectateurs. Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Maylone, le fils de Jessica Thivenin et Thibaut Garcia, a encore été hospitalisé ! (Vidéo)

Jean-Pierre Pernaut est pris d’une violente quinte de toux en plein journal

Comme presque tous les midis depuis bientôt 32 ans, Jean-Pierre Pernaut présentait le journal du 13 heures, ce vendredi 6 mars, sur TF1. Le présentateur a alors évoqué les deux cas de coronavirus confirmés à l’Assemblée nationale. Sa voix a brusquement déraillé, ce qui n’a pas manqué de semer le doute chez ses téléspectateurs.

« En tout cas, à chaque heure qui passe, on apprend de nouveaux cas de coronavirus qui nous interpellent parfois. Un premier cas au Vatican par exemple ce matin, et puis hier soir en France, l’hospitalisation dans un état sérieux d’un député, Jean-Luc Reitzer. Il est hospitalisé » annonce Jean-Pierre Pernaut.

>>> À lire aussi : Patrick Bruel annonce une triste nouvelle !

Le présentateur se veut rassurant à plusieurs reprises

Jusqu’au moment où le présentateur va commencer à se tousser dans la main, et non dans le coude, comme il est recommandé. Il va alors lancer le sujet, toujours victime de sa toux. 

Le présentateur de 69 ans veut se montrer rassurant en déclarant : « Désolé, une quinte de toux mais pas de fièvre. » Manque de chance, son chat dans la gorge revient aussitôt. Il l’empêche même de terminer l’annonce du prochain sujet.

Finalement, lors de la conclusion du journal, Jean-Pierre Pernaut a donné rendez-vous « lundi sans faute » aux téléspectateurs. Aussi, le journaliste est revenu sur l’incident en excusant : « Pardon encore pour ma quinte de toux tout à l’heure, mais rassurez-vous, tout va bien. » 

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron opte pour une technique improbable pour saluer les Français à cause du coronavirus !