Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Magali Berdah : Une condamnation pour abus de faiblesse sur un homme de 96 ans refait surface

Publié par FJ le 25 Oct 2022 à 16:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce vendredi 21 octobre 2022, le site L’informé a mis en lumière une ancienne condamnation de Magali Berdah. En effet, la créatrice de Shauna Events aurait été condamnée en 2019 pour « blanchiment d’argent » , mais surtout pour abus de faiblesse sur un homme de 96 ans. Suite à cela, elle aurait été interdite de diriger une société, et ce, pendant 5 ans.

magali berdah condamnation abus faiblesse homme

© Capture d’écran France 2

>>> À lire aussi : « J’ai eu des cassos » : Magali Berdah s’en prend violemment à Ruby Nikara et Sam Zirah (vidéo)

Magali Berdah une nouvelle fois visée par la justice

Décidément, en ce moment, Magali Berdah se retrouve souvent au cœur d’affaires judiciaires. En effet, depuis le mois de mai, elle se retrouve au cœur d’une guerre sans merci avec le rappeur Booba. Ce dernier dénonce le fait qu’elle incite les influenceurs par le biais de sa société Shauna Events, à faire des placements de produit douteux.

Il y a quelques semaines, sa société a été visée par une plainte pour pratiques commerciales trompeuses. Mais ce n’est pas la seule condamnation sur le dos de la chroniqueuse de Touche pas à mon poste. Selon les informations du média L’informé, elle aurait déjà été condamnée par la justice en 2019.

>>> À lire aussi : Booba gagne son procès face à Magali Berdah et récupère son compte Instagram bloqué !

Accusée d’avoir abusé d’un homme de 96 ans

En effet, Magali Berdah aurait été condamnée pour avoir blanchi de l’argent pour des faits remontants en 2015, mais également pour abus de faiblesse alors qu’elle était entrepreneuse dans les mutuelles à l’époque. Ruinée et endettée de plus d’un million d’euros, elle aurait abusé d’un homme de 96 ans. Il s’agissait d’un ancien haut fonctionnaire à qui elle aurait fait rédiger environ 17 chèques sur 6 mois pour une valeur totale de 221 556 euros.

C’est la banquière de la victime qui aurait donné l’alerte à l’époque, inquiète de voir autant de sommes sortir, sans raison, du compte de son client. Une enquête aurait été ouverte, elle aurait été condamnée par le parquet de Nice à un an de prison avec sursis et l’interdiction de diriger une société pendant 5 ans. Elle aurait fait circuler cet argent à travers des sociétés lui appartenant ou appartenant à ses proches avant de se les reverser en liquide. Pour sa société Shauna Events, Magali Berdah ne serait donc plus présidente, mais directrice salariée.

>>> À lire aussi : « Vous n’avez pas l’impression d’avoir créé un monstre ? » Christophe Dechavanne et Léa Salamé virulents avec Magali Berdah sur le plateau de Quelle époque (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.