Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Moi, pour une nuit » : Matthieu Delormeau révèle être attiré par un homme politique (vidéo)

Publié par FJ le 16 Juin 2022 à 16:45

Comme chaque soir, Cyril Hanouna présentait un nouveau numéro de Touche pas à mon poste ce mercredi 15 juin 2022. Et dans ce dernier, les confidences étaient de rigueur. En effet, Matthieu Delormeau n’a pas hésité à se confier sur l’homme politique dont il rêve et envers qui il a un petit crush secret…Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous :

Matthieu Delormeau enfin de retour !

Les fans de Matthieu Delormeau sont aux anges. Le chroniqueur emblématique de Touche pas à mon poste est enfin de retour après plusieurs jours d’absence. En effet, au mois de mai, il s’est violemment disputé avec Gilles Verdez sur le plateau au sujet d’un joueur du PSG qui ne voulait pas jouer avec le maillot aux couleurs LGBT.

Gilles Verdez avait pris sa défense, assurant que ne pas afficher son soutien publiquement à la cause ne voulait pas dire être contre. Des propos qui ont fait bondir Matthieu Delormeau :

« T’es vraiment un énorme co***** ! L’homophobie, ce n’est pas une opinion, c’est un délit. Ce que tu dis là, c’est une honte. Je te le dis les yeux dans les yeuxIl ne pratique pas l’homophobieDonc parce qu’il ne pratique pas l’homophobie, il n’a pas à être contre l’homophobie ? Ça va trop loin ! Après tout ce que tu as dit, je ne te parlerai plus dans les loges parce que ça veut dire que toi, tu es pour l’homophobie« , s’est offusqué Matthieu Delormeau. Et de lancer à son collègue : « T’es homophobe. […] Tu viens de le montrer à tout le monde. »

« Moi pour une nuit »

Même si  les tensions ne sont pas tout à fait apaisées, Matthieu Delormeau est revenu autour de la table des chroniqueurs. Et ce mercredi 15 juin 2022, Cyril Hanouna a décidé de les faire un peu parler et de les taquiner sur leur crush secret.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que celui de Matthieu Delormeau est étonnant puisqu’il s’agit…d’Emmanuel Macron : « Moi ce qui me fait vraiment vraiment, pardon mais je n’ai pas d’autres mots, b*nder, c’est le pouvoir. Me dire qu’éventuellement, tu te déplaces, tu vas quelque part et tu as deux motos devant. Moi, pour une nuit et personne ne le sait, c’est Macron. C’est mon petit Kennedy ». A bon entendeur… 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.