Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Moha la Squale : le rappeur mis en examen pour viol, son avocate s’exprime

Publié par Jessy le 13 Mar 2023 à 18:24

En 2022, une ex-compagne de Moha la Squale a dénoncé les violences du rappeur à son égard. Alors qu’un joueur du PSG a été mis en examen pour viol récemment, l’AFP a annoncé que Moha la Squale a été mis en examen pour viol en juillet 2022.

Mais d’autres témoignages viennent incriminer le rappeur. Son avocate répond.

À lire aussi : « Ils baissent leur pantalon chacun leur tour » : Une fillette de 11 ans violée par cinq adolescents

Moha la Squale

Photo Instagram

Moha la Squale mis en examen pour viol !

Les faits se sont passés en 2021. Alors que Moha la Squale et sa compagne de l’époque, Youssra, habitaient à Dubaï, le rappeur aurait été violent envers la plaignante. Au printemps 2022, la jeune femme prend la parole sur Snapchat pour dénoncer les faits. Dans la vidéo, elle évoque les violences physiques dont elle a été victime. L’homme l’aurait d’ailleurs « menacé avec un couteau ». Elle a également partagé des photos d’elle, le visage en sang, lors d’un séjour à Amsterdam.

Selon les informations de l’AFP, le rappeur a été mis en examen pour viol en juillet 2022. Alors que PPDA a été entendu dans l’enquête le visant pour viols et agressions sexuelles, de nouveaux rebondissements viennent s’ajouter à la mise en examen de Moha la Squale. Plusieurs de ses anciennes compagnes ont été appelées à témoigner. Six ex-compagnes accusent le rappeur de violences, agressions sexuelles et menaces de mort part conjoint.

À lire aussi : « Si mon fils viole votre fille » : les propos lunaires d’une mère d’un garçon de 4 ans

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mohalasquale (@mohalasquale)

« Les faits sont formellement contestés »

Si de nouveaux témoins vont être auditionnés prochainement, l’avocate de la nouvelle plaignante a indiqué à l’AFP que sa cliente « est détruite par ces faits ». De son côté, l’avocate de Moha la Squale, Elise Arfi, s’est exprimée sur le dossier. « Les faits sont formellement contestés et ne sont d’ailleurs étayés par aucun élément matériel ».

En juin 2022, le rappeur a déjà été placé en détention provisoire pour non-respect de son contrôle judiciaire, comme le rappelle 20 Minutes. L’artiste sera certainement appelé devant la cour d’assises avec une peine encourue plus conséquente. Alors que la députée Aurore Bergé a été émue aux larmes en parlant des violences conjugales à l’Assemblée nationale, l’avocate de la plaignante espère qu’un procès sera admis afin de permettre à sa cliente de « se reconstruire ».

À lire aussi : « Comment on peut faire ça à une mamie ? » : une femme de 96 ans violée, battue et cambriolée

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.