Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Actualité

« Ils baissent leur pantalon chacun leur tour » : Une fillette de 11 ans violée par cinq adolescents

Publié par Elodie GD le 04 Mar 2023 à 8:07

Les faits se sont produits en juillet 2021 à Sarcelles. À l’époque, Amina, 11 ans, est revenue avec les policiers sur le calvaire qu’elle avait vécu. Pendant plusieurs heures, cinq adolescents lui ont imposé de leur faire des f*llations. Ils ont été mis en examen pour vi*l en réunion.

>> A lire aussi : Une adolescente de 14 ans vi*lée dans la cave de son immeuble

Des adolescents avec un sombre dessin

Certains nient encore les faits. Pourtant, Amina et formelle : ces cinq adolescents âgés de 14 et 15 ans lui ont fait vivre un enfer. Les faits se seraient déroulés dans des tours et une cave situées à Sarcelles, le 16 juillet 2021. À l’époque, Amina était âgée de 11 ans.

Près de deux ans plus tard, l’affaire est sur le point d’être renvoyée devant la cour d’assises pour mineurs. Selon une source proche du dossier, ce jour-là, Amina se rend en bus à quelques kilomètres de chez elle, à Sarcelles. Elle va y rejoindre une amie. Une fois arrivée là-bas, elle croise un jeune homme qu’elle connaît, accompagné d’un autre qu’elle surnomme « monosourcil ».

>> A lire aussi : Droguée, vi*lée, une adolescente retrouvée inconsciente en pleine rue

« Ils baissent leur pantalon chacun leur tour »

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Selon BFMTV, les adolescents sont très vite rejoints par d’autres jeunes hommes. C’est là qu’ils « la poussent dans le dos pour l’obliger à les suivre » . Ils l’entraînent alors au 12e étage d’une tour où ils ont l’habitude de se rendre pour manger et fumer la chicha.

adolescents

Une fois arrivés, ils « baissent leur pantalon chacun leur tour pendant que les autres surveillent » les allées et venues. Sale, la bouche et le nez en sang, elle est abandonnée à l’étage. Au bout de quelque temps, elle entreprend de rentrer chez elle, en bus. Malheureusement, une fois arrivée à l’arrêt de bus, elle recroise ses agresseurs. Ils ont été rejoints par un autre adolescent qu’elle décrit comme étant « un blanc avec des boutons » .

>> A lire aussi : Un septuagénaire vi*le une adolescente de 13 ans dans sa voiture

Les suspects nient la contrainte

Alertée par le manège des adolescents qu’elle voit en train d’aller et venir entre les bâtiments et un local poubelle, une habitante du quartier décide d’alerter le commissariat de Sarcelles. La raison ? Elle sait la jeune fille « naïve » , selon ses dires.

Convoquée par la police dès le lendemain, elle leur détaille son après-midi. Grâce aux caméras de vidéosurveillance, ils réussissent à identifier les adolescents et procèdent à leur interpellation. Ils sont arrêtés au domicile de leurs parents. Interrogés par la police, ils livrent différentes versions. Ils s’accordent tous sur un fait : tout ce qui leur est reproché a été effectué « sans contrainte » .

Mis en examen sur vi*l en réunion, comme indiqué plus tôt, ils seront jugés prochainement devant la cour d’assises pour mineurs.

>> A lire aussi : Suicide tragique d’une adolescente, après la diffusion de la vidéo de son viol

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.