Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Pierre Palmade « mort dans deux ans » : terribles révélations

Publié par Elodie GD le 06 Oct 2023 à 11:36
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Informé des nouveaux rebondissements dans l’affaire Palmade, Jean-Marie Bigard s’est laissé aller à quelques confidences sur le plateau de TPMP. Il a notamment évoqué le mode de vie effréné de celui qu’il a longtemps côtoyé.

La suite après cette publicité

À lire aussi : « Valait mieux pas attendre l’amour » : Émue, Muriel Robin tacle de nouveau Pierre Palmade

La suite après cette vidéo

Pierre Palmade : Une vie nocturne et pleine d’excès

Ils ont longtemps été proches. Seulement, après des années passées à écumer les afters et les boîtes de nuit, Jean-Marie Bigard a tourné le dos à la vie de débauche. Ce qui n’est pas le cas de Pierre Palmade.

La suite après cette publicité

Sur le plateau de TPMP, l’époux de Lola Marois s’est rappelé une époque aujourd’hui révolue. En ce qui le concerne en tout cas.

« Le gros problème, c’est qu’à cette époque-là, il y avait la fête et l’après-fête. Donc, au lieu d’aller se coucher comme n’importe quelle personne un peu ivre à cinq heures du matin, tu prends de la cocaïne, et à midi, tu es frais comme un gardon » , a-t-il confié dans l’émission de ce 4 octobre.

« Il y a un moment où la plupart des gens se disent qu’il faut stopper parce que le lendemain ils travaillent. Le stop de l’époque, c’était un Lexomil et tu fais dodo. Tu t’endors et le lendemain est une autre journée » , a-t-il ajouté.

La suite après cette publicité
Les confidences de Jean-Marie Bigard sur Pierre Palmade

À lire aussi : Pierre Palmade « sur un chemin suicidaire » ? Révélations chocs

« Je n’ai jamais compris comment il pouvait tenir »

La suite après cette publicité

Seulement, Pierre Palmade a une vision bien différente des choses. Jean-marie Bigard a expliqué : « Pierre n’a pas d’autre journée. Lui, il n’en a qu’une à vivre tout le temps, jusqu’à ce qu’il tombe par terre ou qu’il déambule dans la rue en ne sachant même plus comment il s’appelle » .

Et, malgré l’inquiétude et les rappels à l’ordre de ses proches, l’humoriste n’a jamais réussi à freiner sa consommation. « Son problème à Pierre, c’est le stop. On lui a dit. On lui a rabâché Muriel Robin et moi. On lui disait : ‘Stop. Tu es au deuxième jour. Prends un truc, dors, et tu verras si tu refais la fête un autre jour » .

Mais leurs conseils n’ont pas eu l’effet escompté. « Ça ne s’arrêtait jamais. Je n’ai jamais compris comment il pouvait tenir physiquement. Quand on s’est connu il y a trente ans, on se disait : ‘Pierre Palmade, dans deux ans, il est mort’. On se disait vraiment ça » , a-t-il lâché face à ses interlocuteurs.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Pierre Palmade : ce nouveau sketch qui ne passe pas du tout

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.