Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Odieux », « excessif » : Nicolas Bedos accusé de viol, sa compagne sort du silence

Publié par FJ le 22 Jan 2024 à 16:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Pauline Desmonts était invitée sur le plateau de Quelle époque ce samedi 20 janvier 2024 pour présenter le making-off de la série Alphonse diffusé sur Amazon prime fin d’année dernière.

Une série réalisée par son compagnon Nicolas Bedos, sorti en catimini à cause des accusations de viol et d’agressions sexuelles qui pèsent sur lui. Elle en a profité pour sortir du silence sur son compagnon et père de son enfant.

pauline desmonts defend nicolas bedos acteur accusation
© Capture d’écran Quelle époque

>>> À lire aussi : « Elle m’a sorti de l’ivrognerie » : Nicolas Bedos se livre sur sa rupture avec Mélanie Laurent

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Nicolas Bedos visé par plusieurs plaintes pour viol et agressions sexuelles

Nicolas Bedos est dans la tourmente. Le réalisateur et comédien est actuellement visé par plusieurs plaintes pour agressions sexuelles et une pour viol. L’une des femmes dénonce une attitude déplacée en boîte de nuit, lorsqu’il lui aurait saisi l’entrejambe dans un couloir.

Des faits qu’il a toujours niés. Présumé innocent, il a malgré tout sorti sa série Alphonse, le 12 octobre dernier sur Amazon Prime, traitant notamment le sujet de la sexualité des femmes au-delà de la cinquantaine.

Sa compagne le défend

Invitée sur le plateau de Quelle époque, Pauline Desmonts, qui a réalisé le making-off de la série et qui partage sa vie, en a profité pour répondre à toutes ces accusations, défendant bec et ongles son conjoint.

« Tout le monde sait très bien faire la part des choses en ce qui le concerne […]. Oui, il peut être odieux, il peut être excessif, provoc’, tout ce qu’on veut, mais ce n’est pas un agresseur sexuel« , explique-t-elle dans un premier temps.

Elle revient ensuite sur les accusations dans la boîte de nuit : « Je le sais, en fait. Je le connais, je l’ai vu. Je sais dans quel état il a pu se mettre, et heureusement c’est pas tous les jours. (…) C’est vraiment quelque chose qui est contextualisé à la soirée… même à la fin de soirée ».

>>> À lire aussi : Nicolas Bedos accusé d’agression sexuelle : selon son avocate, c’est « à cause de l’alcool »