Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Mort du père de Pierre Palmade dans un accident de voiture

Publié par FJ le 18 Mar 2023 à 10:57

Pierre Palmade ne cesse de faire parler de lui depuis qu’il a été l’auteur d’un accident de voiture le 10 février dernier. Suite à cela, de nombreux médias ont fouillé son passé.

Et il semblerait que la vie de l’humoriste n’ait pas été de tout repos puisqu’il a perdu son père alors qu’il avait huit ans dans un accident de voiture. Un sujet qu’il avait abordé dans les colonnes du Monde

pierre palmade pere mort accident

© Capture d’écran Instagram

>>> À lire aussi : Pierre Palmade : Ces nombreux délits routiers qu’il avait commis avant l’accident

Pierre Palmade face à ses vieux démons

Vendredi 10 février 2023, de nombreux médias annonçaient que Pierre Palmade avait été victime d’un accident de voiture sur la départementale 372 dans la Seine-et-Marne. À ce moment, le pronostic vital de l’humoriste était engagé. Rapidement, les premiers éléments de l’enquête ont dévoilé que le véhicule de l’humoriste, une Peugeot 3008 a dévié de sa route pour aller s’encastrer dans un autre véhicule.

À bord de ce dernier, un homme de 38 ans, son petit garçon de six et une femme de 27 ans qui a perdu son bébé. Bien qu’ils soient sortis de l’hôpital, le père et son fils ont encore de graves séquelles. Les analyses toxicologiques ont révélé qu’il conduisait sous l’emprise de la cocaïne.

>>> À lire aussi : Sébastien Cauet revient sur l’affaire Pierre Palmade : « La cocaïne existe depuis longtemps à la télévision »

Son père est mort dans un accident de voiture

Depuis ce terrible accident, le passé de Pierre Palmade est souvent passé au peigne fin. En effet, son père est décédé dans un accident de voiture alors qu’il n’avait que huit ans. Un sujet qu’il avait déjà abordé dans les colonnes du Monde : « C’était un bon père qui avait de l’admiration et de l’amour pour ses enfants. Mon Dieu, que cela me manque ! Il était obstétricien, chef de clinique, c’était le docteur Palmade. J’étais fier, et je suis toujours fier de dire que mon père était médecin, et ma mère professeure« . Pour les protéger sa mère avait le choix de ne pas les emmener aux funérailles : « Elle trouvait trop violent que nous réalisions cette disparition. Donc elle a voulu conserver une sorte de déni, un flou.Très longtemps, j’ai trouvé formidable qu’elle ait voulu nous protéger de cette tristesse ». 

>>> À lire aussi : Matthieu Delormeau défend Pierre Palmade et ça ne passe pas : « Pour l’instant, il est innocent »

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.