Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Je n’ai plus beaucoup de temps » : Alain Juppé face à la mort

Publié par Gabrielle Nourry le 12 Sep 2023 à 12:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Alors qu’il va bientôt publier ses mémoires baptisés Une histoire française, Alain Juppé était l’invité de Léa Salamé et Nicolas Demorand ce lundi 11 septembre, sur France Inter. Durant cet entretien, l’ancien Premier ministre s’est notamment confié sur son rapport à la mort.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Fraudes fiscales, viol, abus de biens sociaux : Ces politiques français condamnés à de la prison

Alain Juppé sans filtre sur son rapport à la mort

Dans ses mémoires intitulés Une histoire française, à paraître le 14 septembre, Alain Juppé se livre comme jamais. L’ancien Premier ministre y aborde de nombreux sujets dont la politique, mais aussi son amour pour les femmes ainsi que son rapport à la mort.

La suite après cette publicité

Ce lundi 11 septembre, il était invité dans la matinale de France Inter pour parler de son ouvrage. « Enfin il y a la mort, vous en parlez dans le livre, vous posez la question d’ailleurs : ai-je peur de la mort ? je ne crois pas«  rappelle Léa Salamé qui a récemment fait des confidences sur sa relation avec Laurent Ruquier.

« Qu’est-ce-que c’est que la mort ? C’est un instant. Ce qui me fait peur, c’est la déchéance physique, c’est la souffrance, pour moi-même et pour ceux qui sont autour de moi. Au fur et à mesure que le terme se rapproche, c’est une question qui vous hante davantage » a confié l’ancien maire de Bordeaux.

alain juppe
La suite après cette publicité

À lire aussi : Brigitte Bardot : la star balance sur le comportement de Jacques Chirac

L’homme politique se pose de nombreuses questions

« Alors voilà, j’essaie de gérer ça en cherchant », a-t-il expliqué. « Je dis aussi quelque part dans mon livre que je me sens comme un catholique agnostique. Catholique parce que j’appartiens à cette famille qu’est l’église catholique millénaire avec un message extraordinaire : ‘la seule valeur qui compte, c’est l’amour » détaille Alain Juppé.

La suite après cette publicité

Celui qui était très proche de Jacques Chirac poursuit : « J’admire ceux qui savent qu’il n’y a rien, parce qu’ils ont réglé le problème, et moi je suis entre les deux et je cherche. Je n’ai plus beaucoup de temps pour trouver« .

Alain Juppé, qui vient de fêter ses 78 ans, se pose de nombreuses questions, notamment sur l’existence de Dieu, sur la vie après la mort. Des interrogations auxquelles il n’a pas de réponse.

À lire aussi : Nicolas Sarkozy en guerre contre Emmanuel Macron : il lui assène le coup de grâce