Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

« Tu as changé une Ferrari pour une Twingo » : Shakira règle, en rythme, ses comptes avec son ex

Publié par Celine Spectra le 13 Jan 2023 à 11:23
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Gérard Piqué et Shakira avaient annoncé avec fracas leur rupture en juin dernier, sur fond de tromperies et de procès pour fraude fiscale. Et comme vous allez pouvoir le constater dans la vidéo ci-dessous, la chanteuse n’a visiblement pas digéré l’adultère :

>> À lire aussi : Shakira en prison, cambriolage raté : découvrez les tweets les plus drôles de la semaine

Shakira règle ses comptes en musique

Ce jeudi 12 janvier, Shakira a mis les réseaux sociaux en ébullition avec sa publication d’une chanson dans laquelle elle règle ses comptes avec son ex-compagnon Gerard Piqué. Un clip qui a réalisé le joli score de 63 millions de vues en vingt-quatre heures et qui a suscité depuis une cascade de réactions. Intitulée « BZRP Music Session #53 », la chanson s’attaque, sans conteste possible, au célèbre footballeur, mais aussi à sa nouvelle compagne, l’Espagnole Clara Chia.

Visiblement toujours très touchée par la séparation, la sublime chanteuse, qui a d’ailleurs choisi la tenue idéale dans son clip pour mettre sa plastique en valeur, n’hésite pas à comparer sa rivale à une Casio, et elle, à une Rolex.

>> À lire aussi : Shakira célibataire : la chanteuse s’accorde une danse incroyablement sexy avec Nick Jonas (vidéo)

« Tu as changé une Ferrari pour une Twingo » : Shakira règle, en rythme, ses comptes avec son ex

YouTube

Des destinataires bien ciblés

Pour lever toute ambiguïté sur les destinataires de ses quelques proses rythmées, la chanteuse utilise un brillant jeu de mots avec « Piqué » et « Clara ».

« Yo solo hago musica, perdon que te salpique » (Je ne fais que de la musique, désolée si cela t’éclabousse), puis enchaîne avec : « Tiene nombre de persona buena, Claramente no es como suena » (Elle porte le nom d’une bonne personne, ce n’est clairement pas ce à quoi cela ressemble).

Dans une dernière salve, Shakira assure que le footballeur l’a laissée avec la presse à la porte. Ainsi qu’une dette aux impôts.

« Tu as cru me faire mal, mais tu m’as endurcie. »

Changement radical de point de vue par rapport à sa chanson Monotonía, où elle chantait :

« Ce n’était pas de ta faute, […] c’était la faute de la monotonie. ».

>> À lire aussi : Shakira trompée par Gérard Piqué : l’identité de la maîtresse dévoilée

0