Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Les Musulmans ont « le droit de tuer des Français » : L’ancien ministre malaisien, Mahathir Mohamad, tient des propos choquants sur Twitter

Publié par Manon CAPELLE le 30 Oct 2020 à 8:26
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Sur Twitter et son blog, l’ancien ministre malaisien, Mahathir Mohamad a tenu des propos choquants. Il explique que les musulmans ont « le droit de punir les Français », qu’ils ont « le droit d’être en colère et de tuer des millions de Français« . Un message supprimé par Twitter.

Publicité
ancien premier ministre malaisien Mahathir Mohamad colère tuer Français

>>> À lire aussi : Covid-19 : La vive réaction des restaurateurs au moment de l’annonce du reconfinement (Vidéo)

L’ancien ministre malaisien, Mahathir Mohamad, tient des propos choquants

Quelques heures après les attaques qui ont touché la France aujourd’hui, c’est un texte qui provoque l’effroi du peuple français. L’ancien ministre malaisien, Mahathir Mohamad, a tenu à s’exprimer à propos de la liberté de caricaturer le prophète Mahomet.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Il prend alors position en s’opposant fermement à ses caricatures et au chef d’Etat français, Emmanuel Macron. Ainsi, il écrit : « Macron montre qu’il n’est pas civilisé. Il blâme l’Islam et les Musulmans pour le meurtre d’un professeur insultant. »

Selon Mahathir Mohamad, « cela ne va pas avec l’enseignement de l’Islam, mais si vous manquez de respect à une religion, alors des gens en colère vont tuer. Les Français, au cours de leur histoire, ont tué des millions de gens. Beaucoup étaient des Musulmans. »

>>> À lire aussi : Reconfinement : les attestations de déplacements sont enfin en ligne !

Publicité

Un tweet signalé plus de 15 000 fois

Alors, l’ancien premier ministre malaisien va encore plus loin : « Les Musulmans ont le droit d’être en colère et de tuer des millions de Français pour les massacres du passé. » Finalement, il conclut sa prise de parole en expliquant qu’il condamne les tueries. En revanche, il indique qu’il croit en la liberté d’expression, mais que cela ne signifie pas l’autorisation à insulter les autres.

En seulement une heure, le tweet de Mahathir Mohamad a été signalé plus de 15 000 fois. Après que Cédric O ait appelé Twitter pour retirer le contenu, la plateforme a d’abord indiqué une mention sur le tweet. Cette dernière indiquait : « Ce tweet a enfreint les règles relatives à la glorification de la violence. Toutefois, Twitter a déterminé que sa disponibilité peut présenter un intérêt pour le public. » Finalement, le tweet a été retiré.

Publicité

>>> À lire aussi : Covid-19 : plus de 47 500 nouveaux cas positifs en France en 24h

Source : Paris Match 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN