Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Emmanuel Macron victime d’une usurpation d’identité !

Publié par FJ le 19 Avr 2020 à 20:41
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une histoire complètement folle qui s’est passée hier soir sur Twitter. Le député Joachim Son-Forget a usurpé l’identité d’Emmanuel Macron pendant plusieurs minutes.

Joachim Son-Forget usurpé identité

>>> À lire aussi : Déconfinement : Emmanuel Macron dévoile des précisions sur le 11 Mai

Joachim Son-Forget usurpe l’identité d’Emmanuel Macron

C’est une histoire complètement lunaire qui a eu lieu hier soir sur Twitter. Les internautes ont pu découvrir des tweets du président de la République assez loufoques, comme notamment : « Je viens de parler avec Donald Trump. Nous sommes parfaitement d’accord. Il faut que les Chinois arrêtent de nous prendre pour des jambons avec leur histoire de pangolin ». 

« Voilà le renouvellement qui aura lieu demain et sera annoncé : porte parolat Cyril Hanouna/-culture Booba/santé Joachim Son-Forget/défense Yannick Jadot/affaires étrangères Marine Le Pen ». Mais en réalité, derrière ces messages se cachaient le député Joachim Son-Forget qui avait changé son nom en celui d’Emmanuel Macron et ayant mis la même photo de profil que ce dernier.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : la santé du Président inquiète !

Piratage ou coup de com’ ?

Certains députés sont montés au créneau. Dénonçant l’attitude irresponsable de Joachim Son-Forget. C’est le cas du député creusois Jean-Baptiste Moreau, qui n’a pas hésité à répondre : « Mon pauvre Joachim Son-Forget, je crois que ta place est définitivement à l’asile psychiatrique et pas au palais bourbon que tu déshonores tous les jours ».

Il s’est rapidement défendu se disant victime d’un piratage, mais personne n’y a cru. « J’ai enfin pu récupérer le téléphone qui m’avait été subtilisé par mégarde et a mené vraisemblablement à des agissements d’un tiers et momentanés sur twitter. Désolé pour le dérangement à tous mes amis et anciens compagnons de route de LREM qui ont pu se sentir heurtés. JSF ».

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : sa déclaration choc sur la Chine qui en dit long…

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail